/regional/quebec/quebec

Le pape au Canada du 24 au 30 juillet

Le pape François se rendra du 24 au 30 juillet au Canada où il devrait renouveler ses excuses historiques pour les violences perpétrées pendant des décennies dans des pensionnats pour autochtones administrés par l'Église.

• À lire aussi: Pensionnats autochtones: le chef de l’Église anglicane présente ses excuses

• À lire aussi: Le pape François pourrait venir à Québec

• À lire aussi: Excuses du pape aux Autochtones: «un pas en avant», juge Trudeau

Lors de ce voyage - le 38e depuis son élection en 2013 et le troisième de l'année 2022 - le souverain pontife visitera les villes d'Edmonton, Québec et Iqaluit, a annoncé vendredi le directeur du service de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni.

Début avril, François avait déjà présenté ses «excuses» lors d'une audience au Vatican devant des délégations des Métis, Inuits et des Premières nations, et des évêques canadiens. Confiant sa «tristesse et sa honte», il avait demandé «pardon à Dieu pour la conduite déplorable de ces membres de l'Église catholique».

Après la découverte de centaines de sépultures d'enfants anonymes ces derniers mois, qui a choqué le pays, «des excuses officielles présentées en personne au Canada de la part de l'Église catholique romaine aux survivants et à leurs familles» constitueraient «une étape importante et nécessaire» vers «une véritable réconciliation», a réagi vendredi le premier ministre Justin Trudeau.

Jorge Bergoglio, âgé de 85 ans et diminué physiquement depuis plusieurs semaines, avait déjà exprimé sa volonté de se rendre au Canada aux alentours de la Sainte-Anne pour exprimer sa «proximité» avec ces peuples amérindiens. 

Célébrée le 26 juillet, cette date occupe une place importante dans les cultures autochtones et verra le pape participer au traditionnel pèlerinage à Sainte-Anne de Beaupré, près de Québec, l'un des plus anciens et plus populaires d'Amérique du Nord.

L'archevêque d'Edmonton Richard Smith, qui coordonne la visite papale au nom des évêques canadiens, a indiqué vendredi que le pape François visitera également le site d'un ancien pensionnat «et d'autres lieux importants». 

Ce dernier a affirmé que le souverain pontife comprend l'attachement profond que les autochtones portent à la terre - culturellement, spirituellement et historiquement -, et qu'il est donc important pour eux de l'entendre «prononcer ces mots d'excuse ici sur leurs terres». 

«Génocide culturel» 

Depuis bientôt un an, plus de 1300 tombes d'enfants anonymes ont été retrouvées sur les sites d'anciens pensionnats, et de multiples recherches se poursuivent à travers le pays.

Entre la fin du XIXe siècle et les années 1980, quelque 150 000 enfants autochtones ont été enrôlés de force dans plus de 130 pensionnats à travers le pays, où ils ont été coupés de leur famille, de leur langue et de leur culture.

Des milliers n'en sont jamais revenus. Les autorités estiment leur nombre entre 4000 et 6000. En 2015, une commission d'enquête nationale avait qualifié ce système de «génocide culturel».

La ville d'Iqaluit, où se rendra François dans le Grand Nord canadien, regroupe le plus grand nombre d'Inuits au Canada (environ 3900 sur quelque 8000 habitants) tandis qu'Edmonton, en Alberta, compte le deuxième plus grand nombre d'autochtones vivant dans les centres urbains au Canada. 

«Ces lieux permettent de limiter les déplacements du Saint-Père tout en lui offrant l'occasion de faire des rencontres individuelles et publiques, a expliqué Mgr Raymond Poisson, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC).

Avant ce voyage, François se rendra début juillet en République démocratique du Congo (RDC) et au Soudan du Sud, malgré de fortes douleurs au genou qui le contraignent actuellement à se déplacer en fauteuil roulant.

Cette annonce intervient d'ailleurs quelques jours après le report d'une visite au Liban, annoncée pour mi-juin par les autorités libanaises, qui ont évoqué «des raisons de santé».

Le pape souffre aussi de douleurs à la hanche qui le font boiter et a subi en juillet 2021 une délicate opération au côlon.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.