/regional/estduquebec/basstlaurent

Le traversier «CNM Évolution» de retour

La mise à l’eau du traversier catamaran «CNM Évolution» s’est déroulée sans embuches vendredi à Sainte-Flavie, dans le Bas-Saint-Laurent.

• À lire aussi: Le CNM Évolution reprendra du service cet été

Le navire était à l’arrêt depuis l’automne 2020. Le propriétaire du catamaran avait décidé de ne pas offrir le service l’an dernier, après une année déficitaire en 2020.Le mastodonte de 180 tonnes est de retour à son port d’attache au quai de Rimouski.

Le service de traverse entre Rimouski et Forestville, sur la Côte-Nord, devrait donc reprendre le 2 juin.

Selon son propriétaire, le navire est en bon état.«Tout est en règle, le bateau est en ordre, il est approuvé par la garde côtière», a indiqué Hilaire Journault.

M. Journault s’inquiète tout de même du prix du carburant. Pour limiter les dépenses, la vitesse du traversier sera réduite. La traversée prendra une heure et demie, plutôt qu’une heure.

«C’est le pétrole qui nous inquiète, disons que c’est un défi, mais on veut fonctionner», a-t-il ajouté.

Le propriétaire souhaite toujours un soutien pour l’aider à financer ses opérations. Il s’explique mal pourquoi les autres services de traversiers dans l’Est-du-Québec reçoivent de l’aide du gouvernement.

«On est réellement défavorisé, si on regarde Trois-Pistoles, ils ont eu 5 millions de dollars pour réparer leur bateau, je suis bien content pour eux, si on regarde Rivière-du-Loup, ils sont subventionnés chaque année», a-t-il indiqué.

Hilaire Journault a confirmé qu’un capitaine d’expérience sera aux commandes cet été. Le retour de cet employé expérimenté l’a convaincu de reprendre le service cette année.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.