/news/homepage

Ottawa prévoit plus de 500 millions de dollars pour la saison des feux

Après l’été caniculaire et les feux qui ont ravagé le pays l’an passé, le gouvernement du Canada prévoit plus de 500 millions de dollars, notamment pour former des pompiers, et reconnait l’importance d'intégrer les connaissances des peuples autochtones dans la lutte contre les incendies.

• À lire aussi: Sécheresse au Québec : un risque pour les récoltes

• À lire aussi: Vers une première canicule dans le sud-ouest du Québec

• À lire aussi: La potentielle canicule pourrait battre des records de 130 ans

«Nous avons vu les effets dévastateurs que les feux de forêt et les catastrophes naturelles peuvent avoir sur les Canadiens et leurs collectivités», a déclaré Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles, admettant l’impact des changements climatiques dans l’intensification des menaces liées aux feux.

Dans le cadre du budget de 2022 pour les collectivités, 516 millions de dollars seront octroyés afin de former 1000 pompiers supplémentaires, intégrer les connaissances traditionnelles autochtones dans la gestion des incendies, aider les provinces, les territoires et les communautés autochtones à acheter du matériel de lutte incendie ainsi que mettre au point un nouveau système satellitaire de surveillance des feux de forêt, a annoncé par communiqué le gouvernement fédéral vendredi.

«Les changements climatiques sont là, ils sont réels, et nous devons plus que jamais nous serrer les coudes pour protéger nos populations, nos forêts, notre faune et notre approvisionnement alimentaire contre des étés plus longs et plus chauds, a assuré Patty Hajdu, ministre des Services aux Autochtones. Les investissements prévus dans le budget de 2022 feront beaucoup pour placer le savoir autochtone au premier plan de la gestion des urgences, tout en poursuivant notre travail sur la voie de la réconciliation.»

En Colombie-Britannique, région sévèrement touchée par les feux l’an passé, 8,4 millions de dollars seront attribués par l'intermédiaire de la First Nations Emergency Services Society pour soutenir la planification, la préparation et la réponse aux situations d'urgence dans les communautés des Premières Nations.

«Selon les prévisions actuelles, la situation des feux de forêt pourrait être difficile cet été dans certaines régions du pays. Compte tenu des prévisions de temps chaud et sec, il pourrait y avoir une augmentation des feux dans une grande partie du Canada», alerte-t-on.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.