/regional/sherbrooke

Trafic à Sherbrooke: l’heure de pointe difficile

En pleine période des travaux, les heures de pointe sont devenues pénibles à Sherbrooke et les automobilistes en paient le prix.

• À lire aussi: Montréal: encore des entraves sur le réseau autoroutier

Il fallait s’y attendre. La saison des travaux est chargée cette année avec les investissements records de la Ville de Sherbrooke, se chiffrant à 49,5 millions de dollars. Une des artères principales, celle de Galt Ouest, est touchée par ces réparations, ce qui crée un flux d’automobilistes importants en direction de la rue King Ouest.

«Depuis qu’ils ont fermé la Galt et l’intersection Belvédère, je trouve qu’ils font dur», a mentionné un chauffeur.

«C’est pire qu’à Montréal», a dit une conductrice fatiguée des travaux. C’est d’ailleurs une comparaison que plusieurs personnes utilisent.

Cependant, d’autres le prennent avec le sourire et la joie. «Avec le soleil et ma décapotable, c’est beaucoup plus facile», a ajouté une femme enjouée.

Beaucoup ont décidé d’employer des solutions alternatives comme la planche à roulettes, la course, la marche ou le vélo, mais ce n’est pas toujours aussi simple pour les véhicules d’urgences.

Les citoyens devront s’armer de patience cet été puisque les travaux dans ce secteur sont prévus jusqu’au mois d’août.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.