/regional/quebec/quebec

Tramway de Québec: la balle est dans le camp d’Ottawa pour les dépassements de coûts

Le gouvernement Legault a officiellement soumis, par écrit, une demande à Ottawa pour qu’il assume 40 % de la facture totale du projet de tramway à Québec, ce qui comprend les dépassements de coûts.   

La demande du gouvernement du Québec a été acheminée la semaine dernière au ministre fédéral des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, Dominic LeBlanc.  

«Nous avons effectivement envoyé une lettre au ministre LeBlanc. Nous n’avons pas de commentaires à formuler pour le moment», a indiqué l’attachée de presse du ministre des Transports François Bonnardel.  

Rappelons qu’Ottawa s’était engagé, à l’origine, à débourser 1,2 G $ sur une facture totale de 3,3 G $. Or, Le Journal révélait en octobre dernier que la facture du projet avoisinait désormais les 4 milliards $.

Le Bureau de projet avait confirmé que les coûts avaient bel et bien bondi de 600 M$. Le maire Bruno Marchand s’était alors engagé à retrancher 70 M$ de cette somme par un effort de rationalisation. Il demandait aux gouvernements supérieurs de l’aider à payer ce surcoût de 530 M$.  

Québec et Ottawa ont promis d’être au rendez-vous mais rien n’est encore officiellement signé quant au partage de la facture. Dans les derniers mois, le député de Québec et ministre fédéral Jean-Yves Duclos a laissé entendre à plusieurs reprises que le fédéral était disposé à éponger 40 % de la facture additionnelle mais il répétait systématiquement qu’il n’avait toujours pas reçu de demande formelle.  

Marchand est confiant  

Le maire de Québec, Bruno Marchand, a également eu l’occasion, dans les derniers jours, de discuter de vive voix du projet de tramway avec le lieutenant du Québec pour le gouvernement Trudeau, Pablo Rodriguez. Ce dernier participait aux assises de l’Union des municipalités à Québec.  

Photo Stevens LeBlanc

«J’ai vu M. Rodriguez hier. Il m’a dit qu’il avait reçu la demande de la part du gouvernement du Québec et il m’a dit qu’il souhaitait procéder rapidement. Si le fédéral nous répond d’ici quelques semaines, d’ici l’été, on est largement dans les temps nécessaires (...) Présentement, le travail se fait et avance avec les échéanciers prévus», a-t-il confié en entrevue.  

M. Marchand ne semble pas voir d’obstacles se dessiner sur sa route pour le partage des coûts additionnels. «Le ministre Bonnardel ne m’a pas donné le détail de cette demande-là mais ce qu’il m’avait dit, c’est qu’il souhaitait que le gouvernement fédéral s’engage à hauteur de 40 % de la somme totale des coûts du projet (...) Jusqu’à date, on a eu les mêmes échos qu’on avait eus de M. Duclos et de d’autres instances du Parti libéral (du Canada).» 

– Avec la collaboration de Marc-André Gagnon et Taïeb Moalla

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.