/regional/saguenay

Une ambulancière aide une femme à accoucher lors de son premier jour de travail

Deux ambulancières de Saguenay ont aidé une maman en plein travail à accoucher à la maison le 1er mai dernier, une journée remplie d’émotions pour l’une des ambulancières, qui effectuait son premier quart de travail à Saguenay.

• À lire aussi: Accoucher au Québec: une épreuve d’accueil?

• À lire aussi: La mort de 200 bébés dans une maternité provoque l'effroi

Ariane Gagnon venait à peine de déménager pour travailler dans la région lorsque l’événement est arrivé.

«C’est un beau cadeau de bienvenue», s’est-elle réjouie.

Lors des événements, les parents de la petite Raphaëlle se sont bien vite rendu compte que l’accouchement se ferait beaucoup plus rapidement que prévu.

Après avoir appelé le 911, ils se sont installés sur le plancher de la cuisine pour attendre l’arrivée des ambulanciers. Les deux ambulancières ont pris le tout en charge. «La grand-maman de la petite Raphaëlle nous a accueillies en disant “si vous n’avez pas déjà fait accoucher, c’est aujourd’hui que ça se passe”, on a tourné le coin et on a bien vite compris que ça se passerait à la maison».

«Du moment où on est arrivé à celui où j’ai eu Raphaëlle dans mes mains, ça a pris huit minutes en tout», a affirmé Ariane Gagnon.

«Je les appelle mes deux anges, vraiment rassurantes, en confiance», a rapporté la maman de Raphaëlle, Mélissa Laprise. Ce type d’intervention n’arrive pas tous les jours.

«C’est un magnifique appel, on était content de savoir que ça avait bien été, de les revoir aujourd’hui c’est inespéré, de revoir la petite poulette et ses parents, aussi relax que quand ça s’est passé. On est vraiment choyé d’avoir pu vivre ça, je vais garder ça en mémoire toute ma vie», a renchéri Audrey Martel, la seconde ambulancière.

La famille et les deux femmes se sont retrouvées vendredi matin pour la première fois depuis les événements. Ils se sont échangé fleurs et peluches en guise de remerciement et souvenirs. Un moment magique que tous ne sont pas près d’oublier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.