/finance/homepage

Une «tactique» de Musk pour faire baisser le prix de la transaction

Elon Musk, l’homme le plus riche de la planète, a décidé de suspendre son achat de Twitter pour 44 milliards de dollars dans l'attente de détails sur la proportion de faux comptes sur le réseau social.

• À lire aussi: Elon Musk suspend le rachat de Twitter

«C’est une information qui est connue dans les marchés que Twitter est obligé de déclarer», explique Philippe Richard Bertrand, cofondateur et associé de Amplio Stratégies. Il estime que c’est une «tactique louable pour faire diminuer le prix de la transaction.» 

L'entreprise a indiqué début mai, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, compter en moyenne 229 millions d'utilisateurs quotidiens dits monétisables, c'est-à-dire exposés à de la publicité.

Elle avait estimé à cette occasion que moins de 5% d'entre eux étaient des spams ou de faux comptes.

AFP

«Il y a un signe de piastre attitré à chacun des utilisateurs, donc plus il y a de faux comptes, plus on pourrait prétendre que ces utilisateurs ne peuvent être monétisés, et c’est là que ça devient dommageable», explique M. Richard Bertrand. 

M. Musk a promis de débarrasser Twitter des spams, d'authentifier les utilisateurs et de renforcer la transparence sans préciser comment il comptait mettre en oeuvre ce projet.

«Quelqu’un qui fait un achat hostile d’une compagnie qui est publique en bourse et fait des gazouillis à tous les jours sur la transaction, c’est l’équivalent d’un feuilleton télévisé qu’on vit depuis le début de cette transaction.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.