/news/politics

Visite du pape au Canada: une bonne nouvelle, selon Trudeau

L’annonce de la visite du pape François au Canada en juillet prochain est accueillie avec satisfaction par le premier ministre canadien, Justin Trudeau, et les évêques catholiques du pays.

• À lire aussi: Le pape au Canada du 24 au 30 juillet

• À lire aussi: Pensionnats autochtones: le chef de l’Église anglicane présente ses excuses

Cette visite historique est organisée dans le cadre de la réconciliation avec les peuples autochtones.

«Je salue la nouvelle de la visite de Sa Sainteté le pape François au Canada cet été afin de présenter officiellement les excuses de l’Église catholique romaine pour le rôle qu’elle a joué dans l’exploitation des pensionnats, qui ont causé des douleurs et des souffrances durables chez les peuples autochtones du pays», a ainsi déclaré Justin Trudeau, en soulignant le courage et la détermination des Survivants, sans qui cette visite n’aurait pu avoir lieu.

Lors de cette première visite papale depuis 2002, le pape François fera trois arrêts, soit Edmonton, en Alberta, Québec et Iqualit. Ces lieux ont été choisis afin de permettre au «Saint-Père» de faire des rencontres individuelles et publiques avec les Survivants des pensionnats autochtones.

«Nous sommes immensément reconnaissants envers le Saint-Père qu’il ait accepté notre invitation à poursuivre le chemin de la guérison et de la réconciliation avec les peuples autochtones de ce pays», a déclaré Mgr Raymond Poisson, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada.

Rappelons que le pape a présenté ses excuses officielles aux peuples autochtones lors d’une visite organisée au Vatican en avril dernier. Cependant, des excuses en personne au Canada s’imposaient, estime le premier ministre.

Écoutez Vincent Dessureault au micro de Mario Dumont sur QUB radio :

«Il s’agirait d’une étape importante - et nécessaire - dans la poursuite du dialogue entre l’Église catholique romaine et les Premières Nations, les Inuits et les Métis afin de promouvoir une véritable réconciliation pour les peuples autochtones dans notre pays. Depuis trop longtemps, c’est un fardeau que les peuples autochtones portent à eux seuls», a-t-il dit par voie de communiqué.

«Si vous avez besoin de parler à quelqu’un, des services d’aide en santé mentale vont continuer d’être offerts aux Survivants des pensionnats, à leurs familles et aux communautés durant la visite du pape au Canada, notamment par le biais des lignes d’écoute nationales et d’autres services de bien-être mental», a conclu M. Trudeau.

Les lignes d’écoute nationales sont accessibles 24 heures par jour et sept jours par semaine pour les peuples autochtones partout au Canada.

- La Ligne d’écoute d’espoir pour le mieux-être permet d’obtenir immédiatement de l’aide et des services d’intervention en cas de crise, par téléphone sans frais ou par clavardage. Ce service s’adresse à tous les peuples autochtones au Canada et est offert en anglais, en français et, sur demande, en cri, en ojibwé et en inuktitut. Vous pouvez communiquer avec les conseillers par téléphone au 1-855-242-3310 ou par clavardage à l’adresse espoirpourlemieuxetre.ca.

- La ligne d’écoute téléphonique nationale des pensionnats indiens offre des services d’aiguillage vers un soutien psychologique et d’intervention en cas de crise. Vous pouvez accéder aux services par téléphone, au 1-866-925-4419.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.