/news/politics

Québec veut aider les proches aidants

Le gouvernement a donné, dimanche, le coup d’envoi en bonne et due forme à son observatoire québécois de la proche aidance qui visera à mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés les proches aidants, soit environ un Québécois sur cinq.

• À lire aussi: De plus en plus d'aide pour les proches aidants de gens atteints de trisomie 21

• À lire aussi: Les aînés ont besoin de «soins à l’échelle humaine»

Composé de 13 experts, l’Observatoire a déjà tenu quelques rencontres, mais celui-ci a été doté officiellement dimanche d’une présidente pour son comité de direction en la personne de Sylvie Constantineau, présidente de l'Association québécoise des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale.

Cette nouvelle organisation, «unique à travers le monde» aux dires de la ministre des Ainés et Proches aidants Marguerite Blais, doit servir à faciliter la vie des proches aidants.

«L’observatoire va faire non seulement des recherches et les appliquer sur le terrain, mais on a notre plan d’action chiffré. Il y a des sommes d’argent qui accompagne», a souligné la ministre en annonçant la nomination de Mme Constantineau en point de presse dimanche.

Pour parvenir à simplifier la vie des proches aidants, l’Observatoire devra, avant tout, aller à leur rencontre.

«Il est important de comprendre qui sont ces personnes. [...] Il faut les rencontrer, comprendre ce qui se passe, leurs besoins, leurs désirs», a expliqué le directeur scientifique de l’Observatoire, Dr Olivier Beauchet.

«L’observatoire est un solutionneur. Il va s’intéresser aux problématiques des gens, les comprendre et coconstruire des solutions avec les proches aidants», a-t-il ajouté.

En parallèle, la ministre Blais a aussi pourvu les postes de direction du Comité de partenaires concernés par le soutien aux personnes proches aidantes, un regroupement comptant 17 membres chargés «de formuler des recommandations ou avis au ministre [des Proches aidants]».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.