/finance/homepage

Affaire Rénald Grondin : la FTQ confie l’enquête à Me Anaïs Lacroix

FTQ Construction

Photo archives / Agence QMI

Après des allégations contre Rénald Grondin qui ont fait un tôlé à travers le Québec, la FTQ et la FTQ-Construction mandatent Me Anaïs Lacroix de la firme Latitude Management d’effectuer l’enquête sur l’élection de ce dernier à la tête du plus grand syndicat du milieu.

• À lire aussi: De nouvelles plaintes de harcèlement à la FTQ-Construction

• À lire aussi: Agressions sexuelles: le PLQ souhaite interdire les postes électifs aux agresseurs

• À lire aussi: «Les harceleurs, c’est terminé»

«L'enquête visera à faire la lumière sur les actions ayant fait l'objet de la décision de la Commission des lésions professionnelles (CLP) en octobre 2012 et à enquêter sur les circonstances dans lesquelles M. Grondin a pu accéder au poste de Président de la FTQ-Construction», a indiqué lundi la FTQ par voie de communiqué.

Spécialiste en droit du travail, Me Lacroix a participé à plus de 500 enquêtes organisationnelles au pays. Elle a également œuvré au sein de l’Assemblée nationale et de la Chambre des communes en plus d’être nommée comme enquêtrice pour l’Ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes.

Étant intervenue dans des dossiers complexes, sensibles et médiatisés, elle a développé une expertise pour les cas d’inconduite sexuelle et de discrimination.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.