/regional/saguenay

Appel à la vigilance: des colporteurs illégaux signalés aux policiers

Avec l'arrivée du beau temps, c'est aussi le retour des colporteurs et des vendeurs itinérants. Plusieurs citoyens ont eu affaire, dans les derniers jours, à des individus qui effectuaient du porte-à-porte illégalement sur le territoire de Saguenay.

Les colporteurs, offrant des services d’inspection de toiture et d’entretoit au nom d’une entreprise dont l’adresse est située à Laval, ont enfreint le règlement municipal.

À Saguenay, comme c’est le cas dans plusieurs autres villes du Québec, il est obligatoire, pour faire du porte-à-porte, d'obtenir un permis avant d'exercer ce type d’activité. Pour qu’un tel permis soit accordé, il est nécessaire «d'avoir son siège social ou une succursale dans les limites de la municipalité», peut-on lire sur le site internet de la Ville.

Selon des citoyens contactés par TVA Nouvelles, ces vendeurs itinérants seraient à l’œuvre depuis quelques jours. Leur présence a été constatée, notamment à Chicoutimi et à Jonquière. Les employés auraient affirmé à plusieurs propriétaires que leur entretoit était rempli de moisissure et qu'une intervention urgente était nécessaire.

«En fin de semaine, [de samedi à dimanche], on a reçu trois appels pour des gens qui faisaient du porte-à-porte qui semblaient louches ou qui ont éveillé un soupçon chez les citoyens», a indiqué la porte-parole du Service de police de Saguenay, Andréanne Nolin.

Grâce à une description détaillée de citoyens, les individus ont été localisés par des patrouilleurs. Chacun d'entre eux s'est vu remettre un constat d'infraction de 100 $ pour colportage illégal puisqu’ils ne détenaient effectivement pas de permis.

«En plus, [le permis] doit être visible. Lorsque le colporteur se présente chez vous, vous devez voir ce permis-là. Vous avez le droit de demander à le voir, de demander les dates d'émission. Si jamais la personne n'est pas en mesure de vous montrer son permis, n'hésitez pas. Signalez le cas à notre service de police au 418-699-6000 et nous, on va aller faire la vérification», a affirmé Andréanne Nolin.

Si vous croyez avoir été victime d'une fraude, il est aussi important de le signaler aux autorités. «Pour l'instant, on n'a pas de dossier de fraude d'ouvert, mais si, par exemple, il y a des gens dans la fin de semaine qui ont acheté des services ou qui voudraient signaler le cas, il y a toujours moyen de le faire», a conclu Mme Nolin.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.