/news/homepage

Ces nouvelles qui font jaser chez vous

Plusieurs nouvelles ont retenu l’attention de nos équipes de journalistes à travers la province. Voici en quelques secondes ces nouvelles qui font jaser chez vous.

En Mauricie, les amateurs de football ont été déçus d’apprendre la mise sur pause du camp d’entraînement des Alouettes de Montréal, qui devait commencer dimanche au stade des Diablos du Cégep de Trois-Rivières. En raison d’un conflit de travail, la Ligue canadienne de football ainsi que l’Association des joueurs sont en discussion pour renouveler la convention collective. Le Cégep de Trois-Rivières se tient prêt à toute éventualité, car le conflit pourrait se régler d'un jour à l'autre.

À Drummondville, les différents services de transport écopent. C’est notamment le cas de l’entreprise Letarte transport qui voit ses factures s’allonger en raison du prix du diesel et du prix des équipements. 

«On subit beaucoup d'augmentations de part et d'autre de tout ce qui est équipement. Camions: 30%; remorques: 50%; le « fuel », ça, on n'a pas besoin d'en parler, je pense que tout le monde est au courant», explique Louis Letarte. 

Au Saguenay, Rio Tinto pourrait être en train de préparer un nouvel investissement dans la région. L'entreprise s'accorde un délai dans la réalisation d'un projet annoncé en novembre dernier: 16 nouvelles salles de cuves, au coût de 110 millions de dollars. La compagnie a informé les entrepreneurs impliqués et les syndiqués de la possibilité d'ajouter encore d'autres salles de cuves. Rio Tinto parle d'un délai de quelques semaines. Le projet va redémarrer dès que possible. Les futures salles de cuves doivent remplacer en partie les salles qui doivent fermer en 2025

Au Bas-Saint-Laurent, la Ville de Rimouski et la Sûreté du Québec présentent leur nouveau plan pour la sécurité routière pour l’été. Le programme «Troque ton ticket» permet aux cyclistes et aux piétons d'annuler leur constat d'infraction en participant à une séance d'information sur les bons comportements à adopter sur la route.

Par ailleurs, la Ville diminuera la limite de vitesse permise sur ses artères principales. Les boulevards St-Germain, René-Lepage passeront de 70 à 50 km/h.

Pour consulter toutes nos nouvelles à travers le Québec, consultez notre site web.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.