/regional/sherbrooke/centreduquebec

Des services de transport revoient leur façon de faire

La hausse du prix de l’essence frappe difficilement les services de transport, comme l’entreprise Letarte Transport de Drummondville qui voit ses factures augmenter sans cesse.

• À lire aussi: Prix de l'essence à Québec : hausse de 10 sous le litre à certains endroits

• À lire aussi: Prix de l’essence: il faut s’attaquer aux taxes, juge l’IEDM

En plus de devoir payer plus cher pour remplir les réservoirs de ses camions, l’entreprise doit aussi payer plus cher pour carrément se procurer les véhicules.

Depuis l’an dernier, le prix des camions a explosé (+ 30 %), tout comme celui des remorques (+ 60 %). Les pneus ont aussi connu une hausse de 15 %.

«L’an dernier, on pouvait acheter des camions à 150 000 $. Aujourd’hui, il n’y a rien en bas de 200 000 $», a mentionné le président de l’entreprise, Louis Letarte.

Le prix des remorques aussi, qui frôlaient les 45 000 $ l’an dernier, a explosé. Les prix touchent maintenant les 65 000 $.

Et même si l’entreprise est en santé, les questionnements restent nombreux à savoir si la situation va se stabiliser prochainement. Pas question d’une expansion à court terme, la compagnie devra s’en tenir aux dépenses de base.

Pour tenter d’esquiver cette hausse, l’entreprise régionale opte plutôt pour la réparation des équipements usagés, contrairement à l’achat neuf, comme elle l’a fait toujours. Les prix ne le permettent pas.

Les compagnies de transport, tout comme les automobilistes, continueront de payer. Des experts prévoient des hausses encore plus élevées.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.