/finance/homepage

Hausse du prix de l’essence : les agents de voyage peuvent-ils imposer des frais supplémentaires?

Passeport

Photo Adobe Stock

Dans un contexte où le prix du carburant est en hausse, l’Office de la protection du consommateur rappelle qu’un agent de voyage ne peut augmenter le prix de ses services touristiques déjà vendus, sauf pour quelques exceptions.

Ainsi, lorsqu’un transporteur aérien impose des frais supplémentaires en raison d’une hausse du prix de l’essence, les agents de voyages doivent respecter des conditions strictes s’ils veulent facturer ces frais à leurs clients.

Pour se faire, il faut, en premier lieu, qu’une clause soit prévue à ce sujet dans le contrat entre l’agent et son client. «Cette clause doit également être expressément portée à la connaissance du client avant la conclusion du contrat de la manière prescrite par le Règlement», a précisé l’Office de la protection du consommateur par voie de communiqué.

Advenant le cas où la hausse du prix est égale ou supérieure à 7% du prix des services avec les taxes, le voyageur peut choisir d’opter pour un remboursement intégral ou immédiat des services ou la prestation de services touristiques similaires.

«Aucune augmentation du prix ne peut survenir dans les 30 jours précédant la date où les services doivent être rendus», a-t-on également indiqué.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.