/regional/troisrivieres/mauricie

Le camp d'entrainement des Alouettes mis sur pause à Trois-Rivières

Les Alouettes de Montréal n'ont pas pu s'entrainer comme prévu à partir de dimanche sur le terrain de football des Diablos du Cégep de Trois-Rivières.

• À lire aussi: Les joueurs des Alouettes en grève

• À lire aussi: Trois-Rivières prête à accueillir les Alouettes

C'est un conflit de travail entre l'Association des joueurs et la Ligue canadienne de football qui est venu changer les plans. Une grève a été déclenchée cette fin de semaine, forçant la mise sur pause des activités jusqu'à nouvel ordre.

«Le conflit nous dépasse un peu. Les Alouettes, nous, on est là pour prendre soin d'eux [les joueurs]. Ils savent qu'on est aussi déçu qu'eux pour ne pas dire frustré», raconte le président des Alouettes de Montréal, Mario Cecchini.

Dans les derniers jours, les négociations semblaient aller bon train selon M. Cecchini. Le conflit pourrait se régler d'un moment à l'autre.

Pour le Cégep de Trois-Rivières, ça implique de toujours rester prêt dans l'éventualité où les entrainements reprendraient.

«C'est des choses qui sont complètement hors de notre contrôle autant pour l'organisation du Cégep que pour les Alouettes. Ça nous demande beaucoup d'adaptation parce que c'est tout un calendrier d'entrainement qu'il faudra réajuster», explique la coordonnatrice de la vie étudiante au Cégep de Trois-Rivières, Isabelle Philibert.

Pour des joueurs de football juvéniles des Estacades rencontrés par TVA Nouvelles, la venue du Camp était une opportunité en or.

«On avait une sortie de prévue avec nos gars de Sport-études football jeudi prochain... Si c'est annulé, ces gars-là n'auront pas la chance de voir un entrainement professionnel, surtout dans notre région», s'inquiète le responsable du programme, Pierre de Jean.

«C'est sûr que ça aurait été le fun de les voir pratiquer ce sont des professionnels. En plus, j'ai côtoyé Vernon Adams dans un camp de quart-arrière dernièrement alors on espère que ça se règle au plus vite pour avoir du football ici à Trois-Rivières», explique un jeune athlète.

Mais ce qui donne de l'espoir, c'est que l'équipe est toujours à Trois-Rivières. Les joueurs pourraient très bien s'échauffer dans un parc ou un terrain vague de la ville selon le président de l'équipe. Des membres du personnel font aussi toujours des allers-retours au Cégep de Trois-Rivières.

Selon le calendrier initial, les entrainements doivent avoir lieu jusqu'au 2 juin prochain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.