/regional/montreal/montreal

Montréal a perdu ses deux baleines

Joël Lemay / Agence QMI

Des bénévoles du Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins (RQUMM) ont interrompu lundi leurs recherches sur l’île Sainte-Hélène, après deux jours sans observation des petits rorquals qui s’étaient installés à Montréal.

• À lire aussi: L’un des deux rorquals de Montréal sur son départ?

• À lire aussi: Des plaisanciers dangereux pour les deux rorquals

• À lire aussi: Un deuxième rorqual aperçu à Montréal

Dimanche matin, le capitaine du navire «Carolus Magnus» aurait observé un petit rorqual au niveau de Cap Saint-Michel, à 25 km en aval de l’île Sainte-Hélène. «Depuis, nous sommes sans nouvelles», peut-on lire sur le site internet baleinesendirect.org.

Les dernières observations des petits rorquals qui nageaient dans les eaux de Montréal remontent à samedi dernier à 17 h 30 pour le premier petit rorqual et à 21 h pour le deuxième.

Le Réseau demande aux autres membres du Réseau qui résident entre Montréal et Charlevoix d’être à l’affût et de signaler toute observation.

Depuis une semaine, les bénévoles se sont relayés 14 heures par jour sur l’île Sainte-Hélène pour suivre les petits rorquals et assurer leur sécurité.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.