/news/world

Projet d’adhésion à l’OTAN : «les Suédois sont inquiets»

La Suède et la Finlande ont exprimé le souhait de rejoindre les rangs de l’OTAN, une décision qui fait suite à une crainte de la population d’une attaque russe.

• À lire aussi: Poutine aurait-il déplacé des armes nucléaires au milieu des pays de l‘OTAN?

• À lire aussi: Paris «se tiendra aux côtés de la Finlande et de la Suède» en cas d'agression

• À lire aussi: Le Canada en faveur d’une accession rapide de la Finlande et la Suède à l'OTAN

«Je pense que c’est très bien reçu en général dans la population suédoise, et le consensus du gouvernement reflète l’opinion publique», rapporte Philippe Longchamps, enseignant en Suède, en ondes sur LCN.

Une adhésion tardive 

La Suède et la Finlande représentaient deux retardataires à l’adhésion à l’OTAN, alors que les autres pays dits «scandinaves» (le Danemark et la Norvège) avaient déjà rejoint l’organisation.

Des raisons différentes expliquent le temps qu’il aura fallu à ces deux pays pour être tenter de faire leur demande.

«La Suède a été neutre lors des deux conflits mondiaux et l’est depuis 1815. Elle a toujours eu un statut de neutralité», a expliqué le professeur vivant en Suède.

« La Finlande a été envahie lors de la Seconde Guerre mondiale par l’Union soviétique, et ils ont une frontière de 1 300km entre les deux pays», a-t-il poursuivi.

Île de Gotland 

La Suède dispose de territoires stratégiques pour les Russes, ce qui fait craindre à la population suédoise une invasion comme celle qui a lieu actuellement en Ukraine.

«Il y a une île au cœur de la mer Baltique qui est très stratégique, et elle a été convoitée par les Russes même à l’époque des tsars et de l’Union soviétique. C’est sûr que les Suédois sont un peu inquiets si une attaque venait de l’esclave de Kaliningrad», relate l’expert.

Retrouvez l’intégralité de l’entrevue avec Philippe Longchamps, enseignant en Suède, dans la vidéo ci-dessus.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.