/news/world

Voiture électrique: encore 100 000 Tesla rappelées en Chine

Le géant américain de la voiture électrique Tesla doit procéder, pour la troisième fois depuis avril, à un rappel de plus de 100 000 véhicules en raison cette fois d'un problème de rechargement, a annoncé lundi le régulateur chinois.

• À lire aussi: Les voitures électriques, pas si écolo?

Le défaut électrique peut entraîner «un ralentissement de la vitesse (de fonctionnement) du processeur central» de la voiture, ainsi qu'un potentiel dysfonctionnement de l'écran tactile, a indiqué le régulateur des marchés (SAMR).

«Dans des cas extrêmes, le processeur central peut redémarrer et l'écran ne pas s'afficher [...], ce qui peut constituer un danger», a précisé le régulateur dans un communiqué.

Le rappel concerne 107 293 Model 3 et Model Y produites en Chine entre 2021 et 2022.

Tesla avait déjà rappelé début avril près de 128.000 véhicules en raison d'une défaillance de composant, puis près de 15 000 autres à la fin du mois dernier après un problème de logiciel.

Tesla a fait face l'an dernier à de nombreuses plaintes en Chine sur les réseaux sociaux pour des problèmes supposés de qualité et de service.

 Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Frédéric Mercier, chef de contenu automobile au Guide de l’auto sur QUB radio : 

En avril 2021, le coup d'éclat d'une cliente mécontente au Salon de l'auto de Shanghai avait entraîné un vent de critiques contre la marque.

Juchée sur le toit d'une Tesla, elle affirmait avoir failli mourir à cause d'une défaillance du système de freinage. Les images étaient devenues virales.

La Chine est le plus important marché pour la marque. L'entreprise d'Elon Musk y a construit en 2019 une gigantesque usine à Shanghai et un quart de sa production totale est écoulé dans le pays.

Mais le confinement de la capitale économique chinoise en raison d'une flambée épidémique de COVID-19 a eu de lourdes conséquences sur la marque: Tesla avait dû suspendre en avril sa production durant trois semaines.

Selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle, le constructeur américain a fait partir dimanche un nouveau chargement de 4000 voitures produites à Shanghai à destination de la Belgique.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.