/regional/troisrivieres/mauricie

Coupes forestières à Manawan : le syndicat préoccupé du sort de 400 travailleurs

À la suite de la diffusion du rapport du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, la Fédération de l'industrie manufacturière déplore le laxisme de Québec dans le dossier des coupes forestières à Manawan.  

• À lire aussi: Coupes forestières: un rapport scandaleux selon les Atikamekw

• À lire aussi: Blocus forestier : les Atikamekw déçus des résultats de l’enquête

• À lire aussi: Visite du chef Na'moks à Manawan

Le président de la FIM-CSN, Louis Bégin, se dit préoccupé par l'avenir des 400 travailleurs forestiers de la Scierie de Saint-Michel-des-Saints alors que les Atikamekw ont annoncé qu'ils allaient poursuivre leur blocus. 

«C'est l'ensemble du régime forestier qui gère les façons de faire qui est malade, qui n'est plus à jour. On voit les retombées ! Ceux qui paient toujours en bout de ligne ce sont les travailleurs» , déplore Louis Bégin. 

Selon lui, il est impératif que le gouvernement arrive à s'entendre réellement avec les Premières Nations.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.