/news/world/guerre-en-ukraine

Résumé de la 83e journée de guerre en Ukraine

La guerre se poursuit en Ukraine pour une 83e journée alors que la Russie affirme que quelque 265 combattants ukrainiens retranchés dans l'aciérie Azovstal se sont rendus aux forces prorusses et constitués prisonniers.

FIL DE NOUVELLES

22h43 | Le premier procès pour crime de guerre depuis l'invasion russe s'ouvre à Kyïv

La justice ukrainienne entame mercredi son premier procès pour crime de guerre depuis l'entrée des troupes de Moscou sur son territoire, celui d'un soldat russe accusé d'avoir abattu un civil non armé.

21h52 | Bataille d’Azovstal : «Des films seront faits sur ce qui s’est passé»

La bataille de Marioupol, qui a pris fin mardi avec la reddition de 265 combattants ukrainiens qui ont tenu tête pendant des semaines à l’armée russe, restera dans les annales de l’histoire, affirme l’ancien officier des renseignements militaires, Simon Leduc.

15h45 | Poutine et ses complices interdits de séjour au Canada

AFP

Près de 1000 Russes, dont le président Vladimir Poutine, sont désormais interdits de séjour au Canada en raison de l’invasion russe en Ukraine qui fait rage depuis plusieurs mois.

15h03 | Ukraine: la guerre entre dans une «phase prolongée», selon le ministre de la Défense

AFP

Le ministre de la Défense Reznikov a affirmé que la guerre avec Moscou entrait en «phase prolongée», les Russes cherchant le contrôle du Donbass.

14h35 | Le Festival de Cannes s'ouvre avec une intervention du président ukrainien Zelensky

AFP

«Il nous faut un nouveau Chaplin qui prouvera que le cinéma n'est pas muet» face à la guerre en Ukraine, a déclaré le président Volodymyr Zelensky.

13h34 | Moscou annonce la reddition de 265 combattants de Marioupol, Kyïv veut un échange

AFP

Quelque 265 combattants ukrainiens retranchés dans l'aciérie Azovstal, à Marioupol, se sont rendus aux forces prorusses et constitués prisonniers.

13h17 | Ukraine: les livraisons d'armes de la France vont gagner «en intensité», dit Macron à Zelensky

AFP

La France va intensifier ses livraisons d'armes à l'Ukraine "dans les jours et semaines qui viennent", a promis mardi le président Emmanuel Macron à son homologue Volodymyr Zelensky, confirmant les engagements annoncés fin avril.

13h10 | La guerre se poursuit en Ukraine pour une 83e journée

12h55 | La Finlande s'attend à une possible coupure du gaz russe

La Finlande redoute une coupure du gaz russe en raison de son refus de payer le groupe russe Gazprom en roubles, a annoncé mardi l'opérateur gazier du pays nordique.

Gasum, l'entreprise chargée des importations de gaz en Finlande, «n'accepte pas l'exigence de Gazprom Export de basculer à un paiement en roubles et ne fera en conséquence pas de paiement en roubles», a annoncé le groupe dans un communiqué.

12h15 | La CPI envoie sa plus grande équipe d'enquêteurs jamais déployée en Ukraine

 Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé mardi le déploiement en Ukraine d'une équipe de 42 enquêteurs et experts, soit la plus grande mission jamais envoyée sur le terrain, pour enquêter sur les crimes commis pendant l'invasion russe.

«Je confirme qu'aujourd'hui, mon bureau a envoyé une équipe composée de 42 enquêteurs, experts en criminalistique et autre personnel d'appui en Ukraine», a déclaré dans un communiqué Karim Khan, ajoutant qu'il s'agissait de «la plus importante mission en termes d'effectifs jamais déployée sur le terrain en une seule fois».

11h29 | Sanctions: la Russie va devoir réorganiser son secteur des hydrocarbures

La Russie va devoir réorganiser son secteur énergétique face aux sanctions européennes, a jugé mardi Vladimir Poutine, mais il a estimé que l'UE allait être la première à souffrir de son «autodafé économique» en renonçant aux hydrocarbures russes.

S'exprimant lors d'une réunion dédiée au secteur pétrolier, le président russe a souligné qu'en se passant des ressources énergétiques russes, l'Europe devenait la région où les prix de ces dernières devenaient «les plus élevés».

11h04 | L’Italie se plie aux exigences de Moscou et va payer son gaz en roubles

AFP

Le géant énergétique italien Eni a annoncé mardi sa décision d'ouvrir un compte en euros et un autre en roubles auprès de Gazprombank afin d'honorer ses paiements de fourniture de gaz russe dus «dans les prochains jours», se pliant ainsi aux exigences de Moscou.

«L'obligation de paiement peut être remplie par le transfert d'euros» et la nouvelle procédure «ne devrait pas être incompatible avec les sanctions existantes» à l'égard de Moscou imposées par la Commission européenne, assure Eni dans un communiqué.

11h02 | New York en Ukraine bombardé: «ils tirent depuis l'ouest, l'est et le sud»

À quatre ans, le petit garçon sait déjà reconnaître le sifflement des missiles russes qui s'abattent sur New York.

«En voilà un», signale le garçonnet avec calme, quelques secondes avant que ne retentisse l'explosion d'un bâtiment, non loin de là.

10h09 | Les soldats russes tués en Ukraine: jeunes, pauvres et issus de minorités ethniques

Leur nombre est un secret savamment gardé et largement minoré par Moscou. Parmi les milliers de soldats russes morts en Ukraine, beaucoup sont très jeunes, issus des régions les plus pauvres de leur pays, et souvent de ses minorités ethniques, affirment des experts.

Le Kremlin n'a plus communiqué sur le sujet depuis le 25 mars, soit un mois et un jour après l'entame de la guerre. Quelque 1351 de ses troupes étaient alors tombées au combat, avait-il admis.

9h24 | L'envoi d'armes à l'Ukraine ravive l'inquiétude sur les risques de trafic

UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT

AFP

Et si elles tombaient entre de mauvaises mains ? L'envoi massif d'armes occidentales en Ukraine ravive l'inquiétude sur leur possible détournement, dans un pays connu pour avoir été une plaque tournante de ce trafic à la fin des années 1990.

«Il y a un risque très important lié à la prolifération d'armes en Ukraine en ce moment, notamment en ce qui concerne les armes légères et de petit calibre, telles que les armes à feu», souligne Nils Duquet, directeur du Flemish Peace Institute.

8h46 | Ukraine: les négociations de paix suspendues, Moscou ne «comprend pas»

Les négociations de paix entre l'Ukraine et la Russie sont «en pause» car Moscou ne fait preuve d'aucune «compréhension» de la situation, a accusé mardi Mykhaïlo Podoliak, un conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky et membre de la délégation ukrainienne. 

BELARUS-RUSSIA-UKRAINE-CONFLICT-TALKS

AFP

8h40 | Le Parlement finlandais vote pour l'adhésion à l'OTAN par 188 voix pour et 8 contre

Le Parlement finlandais a voté mardi en faveur de l'adhésion à l'OTAN avec une majorité fleuve de plus de 95%, permettant l'envoi de la candidature officielle du pays nordique au siège de l'alliance.

Au terme d'une session parlementaire de deux jours, le projet d'adhésion a été adopté par 188 voix pour, huit contre et aucune abstention, selon le résultat du scrutin.

7h45 | Entrevue avec Tetyana Ogarkova journaliste responsable du département international de l'Ukraine Crisis Media Center

6h05 | Dans l'est de l'Ukraine, New York sous le feu des tirs russes

À quatre ans, le petit garçon sait déjà reconnaître le sifflement des missiles russes qui s'abattent sur New York.

«En voilà un», signale le garçonnet avec calme, quelques secondes avant que ne retentisse l'explosion d'un bâtiment, non loin de là.

Sa mère, épuisée, ne prend même pas la peine de se baisser. Après bientôt trois mois de guerre entre l'Ukraine et la Russie, Valéria Kolakévytch a entendu tant de tirs d'artillerie qu'elle sait par instinct reconnaître ceux qui atterriront tout près et ceux qui frapperont un peu plus loin.

5h01 | Sanctions: face aux pénuries, la Russie allège les normes de fabrication des voitures

La Russie a allégé les normes pour la fabrication de véhicules sur son territoire, autorisant la production de voitures sans ABS ou sacs gonflables à cause des pénuries de composants électroniques et pièces détachées dues aux sanctions occidentales.

4h55 | Le corps d'un volontaire tchèque retrouvé en Ukraine

Le corps d'un Tchèque a été retrouvé en Ukraine, a annoncé mardi le ministère tchèque des Affaires étrangères et des médias l'ont identifié comme un volontaire tué par balle.

Le chauffeur de camion, âgé de 49 ans, s'était rendu dans le pays en guerre peu après le début de l'invasion russe pour aider à transporter en lieu sûr des personnes déplacées, a déclaré sa femme au site d'information tchèque voxpot.cz.

0h46 | Ukraine: la difficile reprise de la vie quotidienne à Kharkiv

Trois femmes plantent des fleurs pour une composition sur un rond-point du centre de Kharkiv. A quelques kilomètres de là, à la sortie nord de la ville, des hommes remplissent des sacs de sable pour mettre en place un barrage.

Cette double-image illustre la vie de Kharkiv, qui essaie de reprendre un quotidien normal. La capitale régionale a été une des villes ukrainiennes les plus affectées par la guerre, subissant un assaut de plusieurs jours et des combats dans sa banlieue, fin février et début mars, puis subissant un pilonnage régulier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.