/regional/sherbrooke/estrie

Sherbrooke veut refiler une plus grosse facture aux promoteurs immobiliers

La volonté de la Ville de Sherbrooke de faire payer davantage les promoteurs immobiliers pour la construction de nouvelles infrastructures municipales ne fait pas l’affaire de plusieurs hommes d’affaires qui comptaient se faire entendre au conseil de ville, mardi soir.

Trop généreuse comparativement aux autres villes envers les promoteurs immobiliers, Sherbrooke veut corriger ce qu’elle qualifie d’iniquité en faisant assumer aux promoteurs une plus grande part du partage des coûts.

Les développeurs paient déjà pour la construction des nouvelles rues pour l'aménagement des aqueducs et égouts. Or, selon le nouveau règlement, ils devraient aussi assumer les coûts de construction des trottoirs, des pistes cyclables et des parcs.

Le règlement va encore plus loin et ferait en sorte qu'ils devront aussi défrayer les coûts d'agrandissement des conduites du réseau d'aqueduc, ainsi que les modifications aux équipements déjà existants comme les stations de pompage.

Ces nouvelles dispositions suscitent l’ire de certains promoteurs, qui vont jusqu’à dire que des projets pourraient être abandonnés.

Or, dans d’autres villes comme celle de Granby, les promoteurs de nouveaux développements doivent déjà assumer les coûts que compte refiler Sherbrooke à ses promoteurs, ont confirmé des hommes d’affaires interrogés par TVA Nouvelles.

Malgré tout, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec de l’Estrie voit quand même un danger dans la position de la Ville de Sherbrooke et craint que ces coûts supplémentaires imposés aux promoteurs créent une pression à la hausse sur le prix des maisons neuves et des loyers pour les nouveaux locataires.

C'est pourquoi l'organisme demande aux élus de reporter leur décision afin de mieux évaluer les impacts réels de ce règlement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.