/news/world

Washington lance un «observatoire» pour documenter des «crimes de guerre» russes en Ukraine

Les États-Unis ont annoncé mardi la création d'un «observatoire du conflit», doté initialement de six millions de dollars, pour «recueillir, analyser et partager largement les preuves des crimes de guerre» qu'ils imputent à la Russie en Ukraine.

• À lire aussi: Ukraine: la guerre entre dans une «phase prolongée», selon le ministre de la Défense

• À lire aussi: EN DIRECT | 83e journée de guerre en Ukraine

• À lire aussi: La CPI envoie sa plus grande équipe d'enquêteurs jamais déployée en Ukraine

Cette nouvelle initiative vise notamment à «préserver des informations» publiques ou des données de satellites commerciaux en respectant les «normes internationales», afin qu'elles puissent alimenter toute procédure visant à faire rendre des comptes aux responsables d'«atrocités», a déclaré le département d'État dans un communiqué.

«Une plateforme en ligne partagera avec le public la documentation de l'Observatoire du conflit, afin d'aider à réfuter les efforts de désinformation de la Russie», a-t-il ajouté.

Les États-Unis ont formellement accusé la Russie de crimes de guerre en Ukraine, notamment contre les civils, et se sont engagés à œuvrer afin que leurs auteurs, mais aussi les commanditaires rendent des comptes.

Le président américain Joe Biden a personnellement qualifié son homologue russe Vladimir Poutine de «criminel de guerre» et de «boucher», et est allé plus loin que son propre gouvernement en estimant que Moscou perpétrait un «génocide» en Ukraine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.