/regional/estduquebec/cotenord

17 M $ pour un nouveau pavillon au cégep de Sept-Îles

Québec et Ottawa accordent près de 17 millions $ au cégep de Sept-Îles pour la construction d’un nouveau pavillon.

• À lire aussi: La région de la Gaspésie‒Îles-de-la-Madeleine aura une antenne universitaire

• À lire aussi: Baie-Comeau : un nouveau pavillon de recherche de la forêt boréale

Trois bancs d’essai spécialisés y seront hébergés pour favoriser la recherche, l’innovation et l’émergence d’entreprises.

En se dotant d’un nouveau pavillon, le cégep de Sept-Îles confirme son rôle de premier plan dans des domaines de recherche déjà bien implantés dans ses murs: le ferroviaire, la maintenance industrielle et de l’intelligence énergétique. Les bancs d’essai qui se retrouveront dans ce nouveau lieu d’enseignement et de recherche permettront notamment de tester de nouvelles technologies.

«Une multitude d’équipements spécialisés vont pouvoir être utilisés par nos professeurs, nos étudiants, nos équipes de recherches, mais aussi par les compagnies de la Côte-Nord. Il y a des entreprises, des PME, des start-ups qui voudraient développer des produits innovants et qui n’ont pas nécessairement les moyens d’avoir les équipements spécialisés. Ils vont pouvoir utiliser ceux du cégep», a indiqué le directeur général du cégep de Sept-Îles, David Beaudin.

Le projet de 18,8 millions $ sera majoritairement financé par le gouvernement du Canada qui y contribue pour 7 millions $ et par le gouvernement du Québec pour un montant de près de 10 millions $.

«Le cégep, ici, a des créneaux super intéressants, des créneaux d’avenir. On parle d’intelligence énergétique. En ajoutant des bancs d’essai, ça devient intéressant aussi pour les entrepreneurs», a souligné la ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours.

Des partenaires comme RioTinto IOC, ArcelorMittal et Desjardins contribueront au projet pour l’acquisition de certains équipements.

Le cégep travaille depuis cinq ans sur ce projet qui contribuera à faire progresser le cégep de Sept-Îles dans son objectif ambitieux de devenir une plaque tournante de la recherche dans les secteurs ferroviaires, de la maintenance industrielle et de l’intelligence énergétique.

Le nouveau pavillon sera situé à côté du cégep, sur un terrain actuellement occupé par un stationnement. Sa construction pourrait débuter au printemps 2023 et son inauguration, au plus tôt, à la fin de 2024.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.