/regional/saguenay

La côte du Cran sera examinée par le MTQ

La côte du Cran, qui relie Roberval à Saint-Prime au Saguenay–Lac-Saint-Jean et reconnue comme étant l’un des dix tronçons de route les plus dangereux au Québec, fera l’objet d’une nouvelle étude par le ministère des Transports.

D’une distance d’environ 5 km, le tronçon été le théâtre de nombreux accidents mortels depuis une vingtaine d’années. Le dernier en lice est survenu en novembre dernier, alors qu’une jeune femme de 27 ans avait perdu la vie.

«L’étude d’opportunité va demander un an, peut-être deux», a indiqué à TVA Nouvelles la porte-parole du ministère des Transports (MTQ) Andréanne Duchesne. «Est-ce que la route sera reconfigurée ? Est-ce qu’on va créer un corridor ? Nous verrons avec les municipalités et la MRC les projets de développements à venir dans le secteur.»

Mercredi, le MTQ, en collaboration de la Sûreté du Québec (SQ) et de la police de Mashteuiatsh, a tenu une opération de sensibilisation entre 10 h et 11 h. Deux patrouilleurs de la SQ prenaient place de chaque côté de la route 169. Il y a trois semaines, la limite de vitesse a été abaissée à 80 km h au lieu de 90. Le service policier a multiplié les opérations radar depuis cette nouvelle règlementation.

«Une soixantaine, a précisé le sergent de la SQ Hugues Beaulieu. “C’est un secteur particulièrement risque donc on s’assure d’être présent aux heures de pointe, le matin et en fin d’après-midi. La réduction de la limite de vitesse va aider les conducteurs qui auront davantage de temps pour réagir”, a ajouté le policier. “La solution se trouve derrière le volant.”

Le maire de Roberval, Serge Bergeron, et son homologue de Saint-Prime, Marie-Noëlle Bherer ont assisté à l’opération de ce matin. “Nous faisons confiance aux ingénieurs du MTQ, mais ils doivent nous présenter quelque chose”, a résumé monsieur Bergeron.

Pour améliorer la situation, le ministère envisage des mesures à court terme comme l’interdiction de virer à gauche dans les 2 voies.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.