/news/law

Une éducatrice écope de 40 mois pour avoir agressé son élève

Une technicienne en éducation spécialisée qui était tombée amoureuse de son élève âgé de 16 ans a écopé de 40 mois de détention pour l’avoir agressé sexuellement. 

«L’accusé, une éducatrice spécialisée formée pour intervenir auprès des jeunes vulnérables, a créé un climat de dépendance et a plutôt profité de cette situation [pour l’abuser]», a déploré la juge Sophie Lavergne en condamnant Geneviève Rioux aujourd’hui au palais de justice de Saint-Jérôme. 

Rappelons que la femme de 44 ans avait plaidé coupable en juillet dernier pour eu des relations sexuelles complètes pendant plus de cinq mois en 2018 avec l’adolescent de 16 ans. L’identité de ce dernier est protégée par une ordonnance de non-publication.

Écoutez Vincent Dessureault au micro de Mario Dumont sur QUB radio :

Amoureuse   

Lors des observations sur la peine, Rioux avait lu une lettre au Tribunal dans laquelle elle confiait être tombée amoureuse de son élève. L’éducatrice déchue avait même comparé cette relation à celle entre la chanteuse Céline Dion et son manager René Angélil.

La juge n’était toutefois pas d’avis que « la relation atypique amoureuse », comme l’accusée l’a décrit, aurait pu être un facteur atténuant à considérer pour l’imposition de la peine.

«La grande vulnérabilité de cet adolescent qui vit avec plusieurs problématiques ajoute à sa responsabilité et à sa culpabilité morale», a plutôt dit la magistrate. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.