/news/society

5 choses à savoir sur la variole du singe

Des dizaines de cas de variole du singe sont rapportés depuis début mai dans plusieurs pays en Europe, et maintenant au Canada et aux États-Unis. 

• À lire aussi: Variole du singe : 17 cas sous enquête dans le Grand Montréal

• À lire aussi: Variole du singe: «on a commencé à voir des choses étranges»

Voici ce qu’il faut savoir sur cette maladie habituellement limitée au continent africain.

D'où vient la variole du singe?  

La variole du singe, appelée orthopoxvirose simienne ou monkeypox en anglais, a été détectée pour la première fois chez l’humain en 1970 en République du Congo, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Il s’agit d’un type de virus qui se transmet à un être humain par un animal. 

La maladie a fait sa première apparition en dehors du continent africain en 2003 avec quelques cas détectés aux États-Unis.  

Comment peut-on l’attraper?  

La transmission d’un animal à un humain se fait au contact direct avec du sang, des lésions cutanées, des liquides biologiques ou des muqueuses d’animaux infectés. 

La transmission entre humains, quant à elle, se fait par contacts étroits et prolongés «avec des sécrétions infectées des voies respiratoires, des lésions cutanées d’un sujet infecté ou d’objets récemment contaminés par des liquides biologiques ou des matières provenant des lésions d’un patient», selon l’OMS.

Écoutez l'entrevue de Benoît Dutrizac avec le Dr Réjean Thomas sur QUB Radio:

Quels sont les symptômes?   

Dans les cinq premiers jours de l’infection, la personne atteinte de la variole du singe peut ressentir des symptômes tels que la fièvre, d’intenses maux de tête, des ganglions lymphatiques enflés, des douleurs au dos, des douleurs musculaires et une grande fatigue.

Un à trois jours après l’apparition de la fièvre, des éruptions cutanées peuvent apparaître, d’abord au visage, puis sur le reste du corps, selon l’OMS. 

Le visage et les mains sont les endroits où se retrouvent le plus souvent les éruptions cutanées. 

Environ une dizaine de jours après l’apparition des éruptions, celles-ci se transforment en petites ampoules remplies de liquides, puis en pustules pour enfin se transformer en croûtes. 

La disparition complète des lésions peut prendre jusqu’à trois semaines. 

La durée d’incubation de la variole du singe est normalement de 6 à 16 jours, mais peut aller de 5 à 21 jours.

Peut-on en guérir?  

Bien qu’il n’existe pas de traitements contre la variole du singe, il est possible d’en guérir. 

L’infection virale se guérit habituellement par elle-même.

Où les derniers cas ont-ils été recensés?  

Depuis le début mai, plusieurs dizaines de cas suspects ou confirmés de variole du singe ont été détectés en Europe et en Amérique du Nord, laissant craindre un début de propagation de cette maladie.

Le Royaume-Uni, qui a le premier signalé des cas, détectés à partir du 6 mai, a porté mercredi soir à neuf le nombre total de personnes infectées.

Mercredi, l'Espagne, le Portugal, le Canada et les États-Unis ont, tour à tour, signalé avoir repéré la présence de la variole du singe, ou ce qui semble l'être, sur leur territoire.

Jeudi, la Suède et l’Italie ont à leur tour rapporté des premiers cas de variole du singe. 

À Montréal, la directrice régionale de santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin, a indiqué que 17 cas de variole du singe sont font l'objet d'une enquête dans le Grand Montréal. 

Les autorités mondiales se veulent globalement rassurantes, soulignant que la maladie est peu contagieuse entre humains.

La multiplication des foyers apparents inquiète néanmoins, et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué, lundi, qu'elle s'intéressait de près au fait que certains des cas au Royaume-Uni semblent avoir été transmis au sein de la communauté homosexuelle.

 - avec l'Agence France-Presse

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.