/regional/estduquebec/cotenord

Air Liaison: des retards et annulations «intolérables» pour Anticosti

Air Liaison ne respecterait pas ses engagements envers la population de l'île d'Anticosti, et particulièrement envers les personnes malades, selon le préfet de la MRC de Minganie.

• À lire aussi: Des surcharges sur votre billet d’avion?

Luc Noël a notamment affirmé que les nombreuses annulations et retards de la compagnie aérienne sont devenus «intolérables» et a comparé la situation vécue par les 250 citoyens d'Anticosti à celle des pays en voie de développement.

Pour le préfet, Air Liaison ne respecterait pas ses engagements, malgré son contrat avec le gouvernement québécois pour le transport de citoyens et de médicaments.

La compagnie aérienne évoquerait souvent les mauvaises conditions météorologiques pour justifier leurs retards et annulations. M. Noël a toutefois remis en doute la bonne foi d'Air Liaison, puisque d'autres compagnies ont déjà atterri sur l'île alors que celle-ci avait annulé ses vols.

«[Air Liaison] a décidé de ne pas entrer hier. Pourtant, il y a trois avions qui sont entrés à Port-Menier. Un qui venait de Mont-Joli, d’autres de Québec... Ils ne peuvent pas donner le mauvais temps comme raison, cette fois-ci. Ils ont tout simplement négligé d’y aller tout en sachant qu’ils seraient payés pareil», a déploré le préfet.

Luc Noël estime que les malades subissent de très fâcheuses conséquences de ces retards et annulation. Il a notamment cité en exemple des gens en attente d’antidouleurs et des malades qui doivent reprendre des prises de sang parce que leur échantillon n’a pas pu être transporté vers un laboratoire assez rapidement. Des citoyens ont perdu de nombreux jours de travail, souvent plus que deux, quand ils doivent quitter l'île pour subir des examens médicaux, a-t-il ajouté.

«On a toujours le même mauvais service et encore pire que ce qu’on avait. [Le service] est subventionné par le gouvernement. Un moment donné, il va falloir que quelqu’un lui dise : tu travailles, ou je ne te paie pas. J’ai des plaintes continuelles», a indiqué M. Noël.

Air Liaison n’a pas encore réagi à cette sortie du préfet. M. Noël estime que le gouvernement, qui souhaite rendre Anticosti plus accessible dans le cadre de la démarche de reconnaissance de l'île au Patrimoine mondial de l’UNESCO, devrait davantage se préoccuper des besoins en transport des 250 citoyens qui habitent l’île en permanence.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.