/news/politics

Des frais de scolarité moins élevés en 2023 pour les étudiants internationaux

Le gouvernement du Québec a annoncé jeudi que dès 2023, les étudiants internationaux en dehors de Montréal seront exemptés des frais excédentaires de scolarité.

À titre d'exemple, le coût moyen annuel pour une étudiante ou un étudiant étranger sans exemption s'élève à près de 17 000 $ au niveau collégial et à quelque 24 000 $ au premier cycle universitaire. Avec cette nouvelle mesure, les étudiants de l’étranger paieront les frais d’un étudiant québécois, soit environ 200 $ pour une session au collégial et environ 3000 $ pour une session universitaire.

Le gouvernement caquiste va investir 80 millions $ pour ce programme et précise qu’il devrait aider 2850 élèves.

Le ministre de l’Immigration, Jean Boulet, précise que son gouvernement effectue ces changements en raison de la pénurie de main-d’œuvre. C’est très difficile présentement, particulièrement dans les régions. Donc Québec souhaite attirer des étudiants étrangers dans l’espoir qu’ils s’installent ici par la suite.

«C’est super important de régionaliser l’immigration. Il y a encore trop d’immigrants qui s’installent à Montréal avec un taux de chômage qui est important, alors qu’il y a des besoins qui sont criants dans les régions», a expliqué Jean Boulet.

Le programme s’appliquera dans une quarantaine de programmes en demandes, notamment l’éducation à l’enfance et le programme de soins infirmiers. La mesure ne sera toutefois pas rétroactive, donc un étudiant international à l’université en septembre prochain va payer 24 000 $ et dans un an il paiera 3000 $, mais il ne recevra pas de chèque ou de remboursement quelconque.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.