/news/politics

Un nouveau candidat caquiste à Jonquière

Monsieur Gagnon, qui s'est fait connaître depuis 15 ans comme directeur général du centre communautaire le Patro de Jonquière, joint la CAQ avec beaucoup d'enthousiasme, au grand plaisir du premier ministre François Legault. Le chef caquiste s'était déplacé à Jonquière pour annoncer sa candidature.

La rumeur courait depuis plusieurs semaines, mais dans l'esprit du directeur général, son idée était faite depuis 2018.

«L'idée a germé à ce moment-là et j'étais convaincu», a-t-il dit en point de presse.

Cette année-là, le chef caquiste, alors en campagne électorale, avait visité l'organisme de la rue St-Dominique. Il avait promis de jumeler le montant déjà amassé par le milieu pour un nouveau gymnase: 2.1 millions de dollars.

ROGER GAGNON / AGENCE QMI

«Monsieur Legault a livré sa promesse, a dit monsieur Gagnon. Huit mois après l'élection, madame [Andrée] Laforest, [ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean], nous remettait le chèque de 2 millions devant 600 enfants!»

«Je n'avais jamais vu quelqu'un recueillir 2 millions auprès de sa communauté, a enchaîné le premier ministre. C'est extraordinaire! Ça vous montre la détermination de Yannick!»

Le nouveau candidat a insisté sur son sentiment d'appartenance envers Jonquière.

ROGER GAGNON / AGENCE QMI

«Développer des environnements favorables pour la communauté, surtout pour celle de demain, j'ai fait ça toute ma vie...Mobiliser pour avancer, c'est ça qui m'allume», a déclaré le candidat.

Autant le chef que monsieur Gagnon ont remercié publiquement le député péquiste Sylvain Gaudreault, qui a représenté le comté de Jonquière sans interruption depuis 2007.

La visite n'aurait pas été complète sans un arrêt au restaurant Le Petit St-Do. Le petit casse-croute de la rue St-Dominique, célèbre pour «la poutine de Pauline», était un incontournable, Pauline Gagnon étant la mère de la nouvelle recrue caquiste.

Yannick Gagnon s'ajoute aux quatre députés sortants de la CAQ au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest (Chicoutimi), François Tremblay (Dubuc), Eric Girard (Lac Saint-Jean) et Nancy Guillemette (Roberval), qui sollicitent tous un renouvellement de mandat. Monsieur Legault pense que la CAQ peut viser un balayage complet au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.