/news/society

Estrie : 2000 campeurs attendus à Coaticook cette fin de semaine

Les campeurs des quatre coins du Québec se sont donné rendez-vous vendredi au Parc de la gorge, à Coaticook en Estrie, où près de 2000 personnes sont attendues pour la longue fin de semaine du mois de mai.

• À lire aussi: Une belle saison de camping en vue

• À lire aussi: Des vacances à la maison en raison du prix de l'essence

• À lire aussi: Camping rustique sur les îles du lac Saint-Jean

Après deux ans d’absence, la Fédération québécoise de camping et de caravaning peut finalement revenir avec son événement de lancement de saison et ses milliers de membres présents. Certains ont fait le voyage de l’Abitibi, d’autres du Bas-Saint-Laurent ou même du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les campeurs avaient hâte de retrouver les campings du Québec avec la famille et les amis.

«C’est très plaisant de voir les amis, de faire du camping en nature», a indiqué une femme enjouée du retour du camping.

«Nous avons été deux ans à reporter l'événement. Nous nous sommes aperçus que nos membres avaient hâte de sortir, de se retrouver entre familles. C’est notre mission», a mentionné la présidente de la Fédération québécoise de camping et de caravaning, Johanne Gervais.

Pour la Ville, ce sont des retombées économiques importantes. «Je pense que ce sont d’importantes retombées économiques pour la municipalité, la MRC. Nous sommes bien contents de recevoir tout ce beau monde», a ajouté le maire de Coaticook, Simon Madore.

Pour la plupart des campeurs, pas question de se limiter en raison du prix de l’essence. « Nous allons faire le tour des Maritimes, de gros voyages de prévus. Ça fait deux ans qu’on ne sort pas », a expliqué un campeur en provenance de Montréal.

Le grand engouement pour l’événement force les organisateurs à ouvrir d’autres sites pour installer les campeurs. Une liste d’attente a même été ouverte pour permettre aux voyageurs de se trouver un endroit.

Les précipitations des derniers jours n’ont pas amélioré la situation. Avec près de 100 millimètres de pluie tombés à Coaticook, plusieurs campeurs ont vu leurs roulottes s’enliser dans le sol. Les organisateurs ont dû revoir leurs plans pour permettre à ces personnes de trouver un autre endroit plus sécurisé. Ils ont d’ailleurs ouvert un site d’urgence sur le terrain d’une entreprise pour permettre de s’installer et profiter de la belle fin de semaine.

«Depuis deux jours, il est tombé 100 millimètres de pluie sur Coaticook. On avait prévu beaucoup de stationnements en prairie. La prairie est très détrempée, donc le sol absorbe l’eau. On a donc érigé un plan B», a indiqué le maire.

Plusieurs activités sont prévues pour les voyageurs tout au long du week-end. La Ville de Coaticook a mis en garde la population afin d’assurer le bon déroulement au moment du départ des campeurs, lundi. Il faudra être patient.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.