/buzz/homepage

Facturée 40 $ pour avoir pleuré chez le médecin

Une Américaine a eu la surprise de découvrir que son médecin lui avait facturé 40 dollars les quelques larmes qu’elle avait versées dans son cabinet.

Cette histoire a fait grand bruit sur les réseaux sociaux cette semaine lorsqu’elle a été révélée par la sœur de la jeune femme, Camille Johnson, une populaire YouTubeuse.

«Ma petite sœur a fait face à un grave problème de santé récemment et lorsqu’elle a réussi à voir un médecin, ils lui ont chargé 40 dollars pour avoir pleuré», a-t-elle commenté.

Sur la photo, on peut voir le montant en face de la ligne «bref moment d’émotion»

Dans une série de messages, Mme Johnson a indiqué que sa sœur souffrait d’une maladie «rare» et qu’elle avait été submergée par l’émotion, car elle se sentait sans ressource.

«Une larme et ils vous facturent 40 dollars. Sans même s’occuper de savoir pourquoi elle pleurait ni de la réconforter.»

Ce moment d’émotion lui a coûté plus que son examen de la vue et sa prise de sang.

Ce genre d’«état» fait partie d’une grille utilisée par certains médecins pour évaluer la psychologie de leurs patients.

Camille Johnson a indiqué au quotidien «The Independent» que sa sœur n’avait jamais été évaluée de cette façon lors de son rendez-vous.

«Ils ne l’ont pas évaluée pour une dépression. Ils n’ont même pas parlé de santé mentale avec elle. Elle n’a été référée à aucun autre médecin, n’a reçu aucune prescription.»

De nombreux internautes ont répondu aux messages de Mme Johnson avec leur propre facture parfois démesurée.

Ainsi, une femme a reçu une facture de 2000 dollars pour des «soins aux femmes», soit un test de grossesse dans ce cas-ci.

«1902 dollars pour que je fasse pipi et qu’ils mettent un test dedans», a-t-elle plaisanté.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.