/news/society

Lait maternisé: Ottawa fait «tout ce qu’il peut» pour éviter une pénurie

Le premier ministre Justin Trudeau a reconnu que son gouvernement est «très préoccupé» par la pénurie de lait maternisé qui se fait ressentir de l’autre côté de la frontière et qui commence à avoir des répercussions au Canada.

• À lire aussi: Préparation pour nourrissons : une denrée rare

• À lire aussi: Résoudre la pénurie de lait pour bébé prendra quelques semaines

• À lire aussi: Pour résoudre la pénurie de lait pour bébé, Biden instaure un pont aérien

«On regarde attentivement ce qui se passe aux États-Unis pour s’assurer qu’il n’y a pas trop d’impact au Canada, mais aussi pour voir si on a besoin de faire des choses semblables pour assurer des sources d’approvisionnement pour les familles», a assuré le premier ministre lors d’un point de presse à Sept-Îles, sur la Côte-Nord, vendredi.

Quelques répercussions commencent déjà à se faire ressentir en sol canadien, selon le Dr Howard Njoo, sous-administrateur en chef de l’Agence de la santé publique du Canada.

Il a tout de même soutenu que Santé Canada travaille en étroite collaboration avec les États-Unis et les fabricants pour éviter une pénurie de ces préparations pour nourrissons conçues pour les enfants qui souffrent d’allergies alimentaires.

«Je sais que les différentes agences canadiennes sont en train de regarder attentivement comment s’assurer d’un approvisionnement sûr et certain pour les familles qui en dépendent», a confirmé M. Trudeau.

Santé Canada avait émis un avis jeudi concernant deux produits de lait maternisé qui sont en rupture de stock au pays.

«Il existe deux types de préparation pour bébés souffrant d’allergies alimentaires: celles qui sont fortement hydrolysées et celles qui sont fabriquées à base d’acides aminés. Dans certaines provinces, l’offre de ces produits ne répond pas à la demande», est-il possible de lire dans l’avis.

Rappelons que cette pénurie a été créée après la fermeture de l’usine Abbott Laboratoires aux États-Unis en février dernier en raison de la découverte de quatre infections bactériennes chez des bébés qui avait consommé des produits provenant de cette usine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.