/regional/saguenay

Niveau d'inquiétude à la hausse aux abords du lac Saint-Jean

Le niveau anormalement élevé du lac Saint-Jean inquiète de nombreux riverains, qui craignent le pire en cas d’inondations.

C'est particulièrement le cas dans le secteur de Saint-Méthode, à Saint-Félicien, à l'embouchure de la rivière Mistassini et du lac. Une cinquantaine de résidences sont menacées par la montée des eaux près du débarcadère du Bôme.

«On est inquiets, c'est sûr, plus qu'en 2017», a confié vendredi à TVA Nouvelles Daniel Tremblay, dont le chalet est situé dans la zone touchée.

M. Tremblay et de nombreux autres résidents ont passé la journée à remplir des sacs de sable pour protéger leur propriété. Le niveau du lac pourrait atteindre 18 pieds et demi au cours du week-end.

«Nous, on part en fin de semaine, a indiqué un autre riverain, Serge Boissonneault. C'est stressant parce qu'on ne sait pas ce qui va arriver, surtout si les vents poussent les vagues.»

Rio Tinto a rencontré les résidents en début d'après-midi pour expliquer sa gestion du niveau du lac. D’abondantes précipitations au cours des derniers jours ont déjoué sa planification et les explications de l’entreprise n’ont pas convaincu tout le monde.

«C'est la troisième fois en cinq ans que Rio Tinto l'échappe!, a déploré Marc Boivin. Ils devraient ouvrir d'autres canaux, sinon la même situation va se reproduire dans le futur.»

La municipalité de Saint-Félicien se prépare à intervenir en fin de semaine. Un poste de commandement a été installé dans le secteur pour agir rapidement en cas de débordements.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.