/news/culture

Santa Teresa: cinq rendez-vous à ne pas manquer

PHOTO COURTOISIE

Le coup d’envoi du festival boutique Santa Teresa a officiellement été donné jeudi soir et, pour l’occasion, l’Agence QMI a demandé à Patrick Kearney, directeur général du festival, de cibler cinq spectacles à ne surtout pas manquer.

1. Le retour d’Hubert  

Hubert Lenoir va présenter vendredi un spectacle inédit sur la scène principale de Santa Teresa. Il proposera par la même occasion des pièces de son deuxième album pour la première fois en concert. «En 2018, quand il a joué ici pour la première fois, “Fille de personne” venait juste de sortir, et nous on l’avait “booké” juste dans les petites salles. Ça avait presque causé une cohue monstre. L’année d’après, il a fait la grande scène et là on trouvait chouette que ce soit lui notre d’affiche du vendredi», a indiqué Patrick Kearney.

La soirée débutera dès 19 h avec Choses Sauvages, suivi de Lydia Képinski.

2. Pierre Lapointe et Sofiane Pamart  

Pour sa première prestation en sol québécois, le pianiste français Sofiane Pamart, qui a prêté sa musique à beaucoup d’artistes rap, devrait offrir une proposition assez intéressante lors de sa soirée avec Pierre Lapointe, dimanche, a indiqué le directeur général du festival.

Les deux hommes se produiront à l’église Sainte-Thérèse-D’Avila dès 20 h.

3. Princesse Nokia  

Tête d’affiche du samedi, la New-Yorkaise d’origine portoricaine Princess Nokia est une chanteuse, autrice, entrepreneure, actrice et activiste.

«On est contents d’avoir une tête d’affiche féminine. Surtout l’artiste américaine Princesse Nokia qui a l’habitude des gros festivals de rap. Je crois que c’est un spectacle qui sera très cool à voir», a souligné M. Kearney.

Elle se présentera sur la Grosse scène à compter de 21 h 40, après que se seront succédé $NOT, Skiifall et Pressa.

4. Martha Wainwright  

L’autrice-compositrice-interprète Martha Wainwright sera appuyée de Lonny et d’Avril Jensen, vendredi à l’église Sainte-Thérèse-D’Avila, qui marquera en quelque sorte son retour sur les planches. Ce spectacle est sans contredit un coup de cœur pour les organisateurs, a fait savoir Patrick Kearney.

5. Anachnid  

Gagnante du Félix de l'année pour Artiste autochtone de l'année et gagnante du prix de l'auteur-compositeur autochtone de l'année de la Fondation SOCAN en 2019, Anachnid est une artiste multidisciplinaire à voir.

«Elle sera dans un petit bar, mais on est très contents d’avoir cette artiste et c’est chouette de l’avoir à notre festival, à travers notre belle salade de fruits», a fait valoir le directeur général.

Son style musical est hybride et sensuel, composé d'électro-pop, trap, indie, soul et hip-hop, avec des textures sonores délicates et complexes évocatrices de ses cultures ancestrales. Elle est à voir ce samedi, en soirée, au Cha Cha.   

Cinq artistes à découvrir à Santa Teresa   

PHOTO COURTOISIE Santa Teresa

Skiifall est un artiste encore peu connu du grand public, mais ce n’est qu’une question de temps avant que sa carrière explose. Il est d’ailleurs le premier artiste québécois à avoir offert une prestation dans les studios «Colors».

The Werther Station est un groupe de musique folk canadien formé en 2006 et dirigé par Tamara Lindeman. Il a depuis fait de la tournée avec Bahamas, Basia Bulat et Timber Timbre, ainsi qu'une tournée au Japon. Il sera en appui samedi à Safia Nolin à l’église Sainte-Thérèse-D’Avila.

Claudia Bouvette a un style électro-pop, parfois trap, parfois funk rock qui lui permet de naviguer dans un univers musical complet. Avec son premier album «Paradise Club», elle fait revivre les étapes houleuses de ses relations amoureuses des dernières années.

Thaïs a une voix aérienne et feutrée. Elle fait de la pop dentelle, à la fois douce et pétillante, avec des sonorités synthétiques, rythmées et parfois planantes. Elle a rejoint les rangs de Bravo musique au début de 2021 et a accompagné Cœur de Pirate en tournée au cours de la dernière année. Elle fera par ailleurs la route des festivals cet été, où elle jouera notamment les chansons de son nouvel EP «Tout est parfait: acte un».

La fin des faibles: forts du succès de l’émission du même nom, les quatre finalistes D-Baby, VOICE, Helmé et KJT, présenteront un spectacle de rap dans une formule semblable à la compétition «End Of the Weak», samedi soir, au Cabaret BMO.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.