/news/law

Un fils accusé du meurtre de son père

L’homme de 28 ans qui aurait battu à mort son père vendredi à Farnham, en Estrie, a été formellement accusé de meurtre samedi.

• À lire aussi: Soupçonné d’avoir battu son père à mort

Bruno Carl Langlois a été accusé de meurtre non prémédité samedi, lors de sa comparution par visioconférence. 

Il demeurera détenu jusqu’à son retour en cour au palais de justice de Granby jeudi. 

Selon nos informations, la victime, Carl Langlois, est le père de l’accusé. Ce dernier l’aurait frappé avec divers objets qui lui tombaient sous la main lors d’une violente dispute. 

Le jeune homme avait été appréhendé sur place par les policiers de la Sûreté du Québec. 

Vendredi, vers 13 h, un voisin a vu de sa fenêtre un corps gisant dans la cour de la résidence de Carl Langlois, sur la rue Saint-Paul, à Farnham. 

« J’ai vu un homme couché pendant 10 minutes. Je me suis dit : “il y a clairement quelque chose qui cloche”, alors j’ai appelé l’ambulance », précise-t-il.

Déjà mort  

À l’arrivée des secours, la victime de 57 ans avait déjà rendu l’âme. 

Avant de pouvoir intervenir, les services d’urgence dépêchés sur les lieux ont dû faire appel à des représentants de Contrôle animalier Montérégie pour les aider à maîtriser les nombreux chiens agressifs qui se trouvaient à l’intérieur de la maison. 

- Avec l’Agence QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.