/news/tele

«L’île de l’amour»: plus de fidèles au poste et plus de «drama»

William, Insulaire de la 2e saison de «L'île de l'amour»

PHOTO COURTOISIE

William, Insulaire de la 2e saison de «L'île de l'amour»

Les candidats de «L’île de l’amour» sont plus intenses en cette deuxième saison, qui renferme plus de «drama», de revirements, de butinage d’un Insulaire à l’autre, de crises de jalousie, de divisions et même un scandale de tricherie prêt à exploser dans l’épisode de lundi. 

• À lire aussi: «L'île de l'amour»: une deuxième saison qui promet

Toute cette agitation explique sûrement le bond dans les cotes d’écoute, l’auditoire ayant augmenté, selon Numeris, de plus de 55% chez les 25-54 ans par rapport à la première mouture. Il y a aussi le fait que la quotidienne présentée à TVA loge maintenant à une seule adresse, contrairement à l’an dernier où on partageait la recette «Love Island», éprouvée dans 25 pays, entre TVA et la chaîne spécialisée Évasion.

PHOTO COURTOISIE

L’émission, qui rejoint également beaucoup de gens sur TVA+, fait chauffer les réseaux sociaux, incluant Instagram et Facebook. Et que dire de TikTok, où on dénombre plus de 44 millions d’impressions, ce qui est énorme et confère un caractère international à la cohorte québécoise 2022. Le «challenge kiss» (5,7 millions) et le «song challenge piscine» (4,2 millions) ont notamment cartonné sur TikTok.

Il y a des candidats qui ne comptent plus le nombre de leurs soupirants – pensons à Bianca et à William – alors qu’il reste deux semaines à l’aventure se déroulant à Las Terrenas, en République dominicaine.

PHOTO COURTOISIE

«Cette année, on a de bons candidats qui se laissent aller à tous les niveaux, autant dans leurs émotions, leur spontanéité, leurs déceptions, il y a eu des pleurs, de la colère, ça, c’est payant en téléréalité. Si on avait voulu écrire [cette saison-là], on n’aurait même pas été capables, tellement il y a eu de revirements», a dit le producteur au contenu Mathew McKinnon, rappelant que les monteurs font des «miracles» en proposant quatre épisodes par semaine à partir de 64 heures de tournage.

Vous avez dit tentation!

«Casa Amor», ce thème qui revient dans toutes les éditions de «L’île de l’amour» à travers le monde, a éprouvé les Insulaires au cours de la dernière semaine. On a fait entrer quatre nouvelles filles et trois nouveaux garçons, et séparé les couples pour voir qui succomberait à la tentation en présence d’autres corps bronzés.

PHOTO COURTOISIE

Mathieu et Amanda ainsi que Bianca et Derek sont demeurés solides malgré les baisers langoureux des messieurs avec les nouvelles filles, mais William a choisi sans surprise une autre demoiselle – Angélie – pour poursuivre l’aventure, au grand dam d’Audrey, qui a eu du mal à contenir ses émotions devant le Québec. Quant à Roxane et à Jacob, ils ont tous deux un nouveau partenaire, soit Shaby pour elle et Megan pour lui.

«Notre travail, c’est de les tester et de les mettre dans des situations pour voir comment ils réagissent. On teste les relations, et leur honnêteté dans la semaine qui vient», a détaillé le producteur au contenu.

Un scandale et une élimination

Parlant d’honnêteté, l’épisode de lundi va être caliente, alors qu’on va apprendre que Jacob, Kharl et Mathieu ont eu accès à internet et ont pu échanger avec des connaissances, dont Amélie, qui était avec Kharl avant d’être évincée. Cette dernière était à quelques heures d’un retour dans la villa – on voulait donner une seconde chance à leur amour – quand la production a découvert le pot aux roses et l’a renvoyée à Montréal.

Kharl, Insulaire de la 2e saison de «L'île de l'amour»

PHOTO COURTOISIE

Kharl, Insulaire de la 2e saison de «L'île de l'amour»

«Dans l’épisode de lundi, les téléspectateurs vont voir les aveux des trois gars et il va se passer quelque chose que je n’ai jamais vu en téléréalité au Québec. [Amélie] va quand même venir dire quelque chose et c’est tout un revirement de situation qui va se passer», a confié Mathew McKinnon, disant que son équipe a choisi «d’aller en profondeur dans ce scandale, car ça fait de la maudite bonne télé».

Les gars vont faire face à leurs actions, et ultimement, le public va voter pour un couple qui doit partir. Ce sont toutefois les Insulaires qui trancheront en décidant à qui ils veulent montrer la porte.

Produite par Productions Déferlantes, la téléréalité «L'île de l'amour» est présentée du lundi au jeudi, à 21h, à TVA.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.