/news/society

Un rare phénomène météorologique a frappé le Québec

Frappés par un évènement météorologique hors du commun, le Québec et l’Ontario ont été durement touchés par de violents orages qui ont causé de grands dommages sur leur passage, samedi.

• À lire aussi: EN IMAGES | Dur lendemain de tempête à Québec

• À lire aussi: Nouvelles veilles de tornade et d'orages violents

• À lire aussi: Toitures arrachées et arbres tombés dans les Laurentides

Des rafales de vent dépassant les 100 km/h dans certains endroits et des grêlons de la taille de deux à quatre centimètres ont été observés, a indiqué Environnement Canada dans un sommaire.

 «Cependant, ce qui est particulier, c’est qu’un orage cause des dommages sur un si vaste territoire», a mentionné Simon Legault, météorologue à Environnement Canada.

Une ligne d’orages très forts se déplaçant rapidement, communément appelés «derecho», a traversé une bonne partie des deux provinces samedi après-midi. «Lorsqu’il y a un derecho, les orages sont accompagnés de vents très [puissants].

C’est donc très fort, très intense, mais aussi très bref», a expliqué M. Legault en ajoutant que le phénomène est plutôt rare puisqu’il nécessite des conditions météo particulières.

Dans leur course, les orages et les vents ont causé de nombreux dommages. Des arbres déracinés, des poteaux électriques renversés et de nombreux bâtiments endommagés ont pu être observés après le passage de la tempête. De plus, au moins cinq personnes, dont une en Outaouais, auraient perdu la vie en raison de cet évènement, selon les diverses autorités.

Bris électriques, de nombreuses pannes observées   

Tant en Ontario qu’au Québec, de nombreux foyers se sont retrouvés dans le noir en raison des intempéries. Ce sont 350 000 clients en Ontario qui ont perdu le courant tandis qu’au Québec, ce chiffre s’est élevé à plus de 550 000.

Dans la Belle Province, les pannes ont été causées par des dommages importants des installations électriques, a indiqué Maxence Huard-Lefebvre, porte-parole d’Hydro-Québec.

Dimanche matin, les équipes d’Hydro-Québec avaient rétabli le courant chez un peu plus de 25 % des clients touchés par les pannes. «Nous avons actuellement 350 équipes sur le terrain, ce qui correspond à plus de 700 travailleurs. Ce nombre pourrait également augmenter dans la journée», a mentionné M. Huard-Lefebvre en précisant qu’Hydro-Québec met toutes les ressources à sa disposition afin de rétablir les pannes le plus rapidement possible.

Cependant, certains abonnés pourraient devoir attendre plus longtemps avant d’être rebranchés en raison de l’importance des travaux requis.

Selon la société d’État, les Laurentides, Lanaudière et l'Outaouais ont été particulièrement touchés. Au sommet de la crise, près de 182 000 foyers dans les Laurentides étaient dans le noir alors qu’on en comptait 118 000 dans Lanaudière et 121 000 en Outaouais.

«Lorsque les gens voient un fil d’Hydro-Québec sur la route, il est très important de contacter le 911 afin que les lieux soient sécurisés», a tenu à rappeler M. Huard-Lefebvre 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.