/news/politics

Québec Solidaire souhaite rendre la contraception gratuite

Préoccupé par la situation de l’autre côté de la frontière, Québec Solidaire voudrait sécuriser et garantir un accès gratuit à la contraception au Québec. 

• À lire aussi: L'Oklahoma vote une loi bannissant l'avortement dès la fécondation

• À lire aussi: «On peut être catholique et pro-choix»

• À lire aussi: À VOIR | Des milliers d'Américains défilent pour défendre le droit d'avorter aux États-Unis

QS propose d’instaurer un programme d’accès gratuit à toutes les méthodes contraceptives sans exception. 

Le parti souhaite inclure l’ensemble de la contraception hormonale, notamment le stérilet de cuivre, la couverture complète de la RAMQ et rendre la distribution de méthodes barrières comme le condom encore plus accessibles.

Face aux reculs de l’accessibilité à l’avortement aux États-Unis récemment, la porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, s’est dite inquiète de la situation. 

«Je regarde ça et je me dis qu’on ne doit céder aucun pouce, au contraire, on doit continuer d’avancer pour permettre aux femmes d’être en plein contrôle de leur vie, de décider si et quand elles veulent des enfants», a expliqué Manon Massé par communiqué lundi.

«De nos jours, tout coûte plus cher et il faut à tout prix éviter que des gens aient à couper dans la contraception. Personne ne devrait avoir à choisir entre la contraception ou un autre besoin de base», a ajouté la porte-parole en faisant référence à la hausse du coût de la vie.

Selon QS, plus de 25 % des adolescentes et des jeunes femmes qui ne souhaitent pas devenir enceintes affirment ne pas utiliser de contraception à chaque relation sexuelle, et certaines n’en utilisent jamais.

Cette proposition de contraception gratuite s’inspire d’une recommandation de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada qui y voit un moyen de réduire le coût des soins reliés aux grossesses non désirées. 

Chaque année au Québec, le montant de ces soins s’élève à 70,6 millions $.

«Québec solidaire veut réduire ce chiffre en rendant la contraception plus accessible et en rehaussant de façon significative le financement de l’éducation à la sexualité», a affirmé Québec Solidaire qui s’engage aussi à faciliter la délégation de certains actes médicaux, comme la délivrance de la contraception orale d’urgence.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.