/news/society

Violentes tempêtes: «il va falloir apprendre à vivre avec»

Les changements climatiques feront en sorte qu’une tempête comme celle que l’Est du Canada a connue samedi pourrait se reproduire plus souvent dans les prochaines années.

• À lire aussi: Sainte-Adèle: deux tiers des résidents encore sans électricité, dit la mairesse

• À lire aussi: Plus de 120 000 clients toujours sans électricité

• À lire aussi: Violente tempête : les golfeurs organisent un grand nettoyage

Depuis des années les scientifiques avertissent les citoyens qu’il y aura des conséquences à un réchauffement planétaire et le Québec peut le constater avec des inondations printanières plus fréquentes et des tempêtes plus sévères.

«Presque toutes les régions du monde qui voient ce type d’évènement auront tendance à en voir davantage (...) Même si on réussi à atteindre la carboneutralité d’ici 2050, il y a une partie du changement climatique qui est bien amorcé. On va continuer de voir une accélération à court terme de ce genre de système-là», explique Alain Bourque, directeur général d’Ouranos.

Même si l’objectif numéro un pour les scientifiques est de freiner l’augmentation du réchauffement planétaire, il existe des méthodes pour mieux se préparer lors d’événements météorologiques.

«L’idée est de combiner à la fois la science et les observations sur le terrain pour favoriser le passage à l’action qui réduit les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi apprendre à vivre avec une certaine partie de ces changements climatiques là. Il y a des endroits comme aux États-Unis où l’on construit des maisons différemment, plus solidement, ce qui fait en sorte que lorsqu’il y a des vents violents, parfois même des tornades, les toits ne s’arrachent pas», mentionne M. Bourque.

D’ailleurs, Hydro-Québec est, selon cet expert, l’une des compagnies qui a déjà effectué un virage pour mieux s’adapter aux changements climatiques.

«Hydro-Québec est en train de développer un plan d’adaptation. La compagnie revoit l’ensemble de ses activités et de la vulnérabilité au climat», dit-il.

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.