/news/world/guerre-en-ukraine

La Russie aurait volé d'autres céréales à l’Ukraine

Deux navires russes ont été chargés avec ce qui semblait être des céréales ukrainiennes volées, selon des images satellites captées la semaine dernière en Crimée et obtenues par le réseau CNN.

• À lire aussi: L'OTAN fait une démonstration de force en Méditerranée

• À lire aussi: Les 20 moments-clés de l'invasion russe de l'Ukraine

• À lire aussi: La justice russe confirme la condamnation de Navalny à neuf ans de prison

Les images de Maxar Technologies, datées des 19 et 21 mai, montrent les deux navires amarrés à des silos de grains dont ils vident le contenu à travers une cave ouverte, a rapporté CNN. Depuis, le Matros Pozynich et le Matros Koshka ont quitté le port de Sébastopol, en Crimée, selon le site de suivi des navires MarineTraffic.com.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déjà accusé la Russie de «voler progressivement» les produits alimentaires ukrainiens et d'essayer de les revendre à d’autres pays.

Le navire Matros Pozynich a déjà été chargé en grains par le passé pour se rendre dans la mer Méditerranée. Cependant, après un avertissement du gouvernement ukrainien, le navire a été refusé d'entrée dans les ports d'Alexandrie et de Beyrouth. Il a finalement accosté en Syrie, où la Russie soutient depuis des années le régime Bachar al-Assad.

La Russie a par ailleurs empêché l'Ukraine d'exporter des marchandises depuis ses ports, confirmant ainsi les inquiétudes de l'ONU concernant une crise alimentaire mondiale. Depuis l'invasion russe, ce sont près de 400 000 tonnes de céréales qui ont été volées, a estimé le ministère ukrainien de la Défense.

«La communauté mondiale doit aider l’Ukraine à débloquer les ports maritimes, sinon la crise énergétique sera suivie d’une crise alimentaire et de nombreux autres pays y seront confrontés», a déclaré le président Zelensky.

La semaine dernière, les États-Unis et ses alliés s'efforçaient à trouver des itinéraires pour transporter les céréales en toute sécurité, mais ce possible nouveau vol de grains en Ukraine vient contrecarrer ces plans.

Selon le département d'État américain, les approvisionnements en blé de la Russie et de l’Ukraine représentaient près de 30 % du commerce mondial, avant la guerre, et l’Ukraine était le quatrième exportateur mondial de maïs et le cinquième exportateur de blé.

Incorrect or missing Brightcove Settings

L'ONU rachetait pour sa part la moitié des céréales à l’Ukraine chaque année afin d'aider la crise alimentaire mondiale. Si les ports du pays n'ouvrent pas leurs portes bientôt, plusieurs pays devront faire face à des conséquences désastreuses, a prévenu l'organisation.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a quant à lui démenti les allégations selon lesquelles la Russie aurait volé des grains à l'Ukraine, selon l'agence de presse russe TASS.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.