/news/society

L’OCPM donne son feu vert pour la requalification du site de l’ancien Hôpital Royal Victoria

hôpital royal victoria 80 lits

Photo d’archives, Agence QMI

L’Université McGill peut aller de l’avant avec son projet de requalification du site de l’ancien hôpital Royal Victoria, situé dans l’arrondissement de Ville-Marie à Montréal, a conclu l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) qui émet toutefois des réserves sur certains points.

• À lire aussi: Le don de l’ancien Royal Victoria à McGill coûterait plus d’un milliard aux Québécois

Dans son rapport de consultation publié mardi matin, l’OCPM recommande notamment d'intégrer au parc du Mont-Royal les boisés et les espaces verts situés au nord du site et de ne pas autoriser l'ajout d'une aile nord au pavillon des Femmes.

L’OCPM suggère aussi d’ajouter des dispositions afin de mieux hiérarchiser la circulation sur le site et d'effectuer une gestion écologique des neiges usées.

«Une attention particulière doit aussi être apportée aux éléments de patrimoine bâti et paysager», peut-on également lire dans le rapport.

«La propriété publique du site, sa gouvernance, les usages qui y seraient autorisés et l'intégration du site à la ville et à la montagne sont autant de questions que la Ville et ses partenaires doivent régler», a également indiqué l’OCPM.

Fouilles archéologiques

La commission s’est aussi dit à l’écoute des revendications autochtones concernant la possible présence de sépultures anciennes ou plus récentes «qui devraient être traitées avec déférence». Le groupe Mères mohawks croit également que d’autres sépultures possiblement présentes sur le site pourraient être celles d’individus et d’enfants morts à la suite des expériences du docteur Ewen Cameron à l’Institut Allan Memorial dans le cadre du programme MK-Ultra (1954-1963).

«Les enjeux soulevés par les demandes des Mères mohawks dépassent le mandat et les compétences de la commission», a toutefois indiqué l’OCPM dans son rapport.

«Elle en reconnaît cependant la portée et souhaite que les parties concernées trouvent un terrain d'entente relativement aux demandes exprimées, particulièrement en ce qui a trait aux fouilles archéologiques identifiées. Il importerait aussi, en ce qui concerne les éventuelles victimes du programme MK-Ultra, que les représentants des orphelins de Duplessis et des autres groupes concernés y soient associés», est-il précisé.

Rappelons que l’ancien hôpital Royal Victoria est fermé depuis 2015 à la suite du regroupement des activités du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) sur le site Glen. Le site, bordé par la rue University à l’est, par l’avenue des Pins au sud, et par le parc du Mont-Royal à l’ouest et au nord, possède un terrain de 13,5 hectares et comprend 17 bâtiments.

Le gouvernement de Philippe Couillard avait décidé d’en faire don à l’Université McGill, une décision qui a été maintenue par le gouvernement de François Legault.

Pour préparer le projet de requalification, réaliser un dossier d’opportunité, d’affaires et pour assurer la décontamination des bâtiments, le gouvernement du Québec a déjà offert à l’établissement scolaire plus de 95 millions $ et a promis un investissement de 475 millions $ pour concrétiser le projet.

Les nouveaux bâtiments devraient accueillir des programmes de développement durable et de politiques publiques pour plus de 1100 étudiants et 1200 enseignants, selon la description du projet envoyé à l’OCPM. Le projet devrait être achevé en 2028.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.