/news/currentevents

Un ex-combattant de l’UFC aurait poignardé à mort celui qui le séquestrait

Un ancien combattant ultime aurait poignardé à mort l’un des individus qui le séquestrait depuis six heures et qui exigeait une forte somme d’argent, dans la nuit de lundi à mardi, à Laval, dans ce qui a toutes les apparences d’un cas extrême de légitime défense.

• À lire aussi: Un suspect de braquage à domicile poignardé à mort par l’occupant des lieux

L’histoire qui a connu une fin sanglante aurait débuté en fin de soirée lundi, alors que cinq suspects auraient forcé leur entrée dans une résidence de la Place du Cormoran, dans le quartier Sainte-Rose. 

La maison est louée depuis le mois de février par l’ancien combattant d’arts martiaux mixtes, Eduardo «Icho» Larenas et sa conjointe. 

Selon nos informations, les suspects se seraient fait passer pour des livreurs lorsqu’ils sont arrivés au domicile de Larenas. 

Le couple aurait été séquestré pendant environ six heures avant que le braquage à domicile ne connaisse un dénouement tragique: à un certain moment, Icho Larenas des lieux aurait réussi à saisir le couteau de l’un des malfaiteurs, pour ensuite le poignarder mortellement. 

La victime est un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années. 

Le couple aurait profité de ce moment pour s’enfuir, laissant le groupe d’assaillants derrière lui. 

Selon nos informations, les suspects pourraient s’être présentés chez Icho Larenas pour lui voler un important héritage qu’il aurait récemment reçu. 

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Les policiers de Laval ont reçu un appel d’urgence vers 2h du matin leur demandant de se rendre dans la résidence unifamiliale où le drame s’est joué, au cœur d’un quartier résidentiel et très familial. 

La scène de crime a été protégée par un périmètre de sécurité et les enquêteurs étaient toujours sur place mardi après-midi pour tenter de comprendre le fil des événements. 

Puisque cet événement pourrait avoir un lien avec le crime organisé, l’enquête a été transférée à la Sûreté du Québec en matinée. 

La maison à l’intérieur de laquelle le braquage à domicile a été commis est détenue par une compagnie à numéro qui appartient à l’un des plus importants courtiers immobiliers de Laval. Elle était louée par Icho Larenas et sa conjointe depuis quelques mois. 

Originaire de l’Argentine, l’homme de 42 ans avait plaidé coupable en 2000 à une accusation de voies de fait causant des lésions sur un client, alors qu’il était portier au bar Le Dagobert, à Québec. 

Larenas, un colosse de 6 pi 3 po et 250 lb, a livré 12 combats professionnels en carrière en arts martiaux mixtes, cumulant une fiche de six victoires et six défaites. 

Il a même déjà livré un combat dans la prestigieuse organisation de l’UFC en 2006. 

Sa dernière présence dans l’arène a eu lieu en mai 2018. 

Mardi après-midi, Icho Larenas et sa conjointe étaient toujours rencontrés par les enquêteurs de la Sûreté du Québec, qui n'excluait pas la possibilité que des accusations criminelles soient portées contre eux dans cette affaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.