/news/currentevents

Garderie criblée de balles à Rivière-des-Prairies: «C’est quoi là? On est en guerre?»

Une garderie du quartier Rivière-des-Prairies a été criblée de balles mardi soir, des coups de feu qui auraient été tirés à partir d’un véhicule en mouvement. 

• À lire aussi: Des coups de feu près de deux garderies à Rivière-des-Prairies

• À lire aussi: Plaidoyer de la mairesse Plante contre les armes de poing

Si personne n’a été blessé, des enfants d’une autre installation se trouvaient à l’extérieur lorsque les balles ont jailli. 

Rencontrée par TVA Nouvelles, la directrice de la garderie Bambino Village II, était toujours ébranlée au lendemain de l’événement. 

La garderie n’est pas en activité depuis septembre dernier, et personne ne se trouvait à l’intérieur. Toutefois les enfants de l’autre installation étaient tout près. 

Une école primaire, Denise-Pelletier est située à moins de 5 minutes de marche. 

La cavalerie du SPVM était sur place mercredi matin afin de rassurer les gens du secteur. 

Malgré tout, l’inquiétude était palpable pour les résidents du quartier.  

 Écoutez le tour de l'actualité d'Alexandre Dubé au micro de Benoît Dutrizac sur QUB Radio: 

«C'était comme une mitraillette! C’est fou! Rivière-des-Prairies, chaque semaine, ou aux deux semaines, il y a quelque chose qui se passe. Il faudrait vraiment que la Ville de Montréal et notre nouveau commandant de police fassent quelque chose! C’est quoi là? On est en guerre?», déplore un résident du quartier. 

Pour le conseiller municipal de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, la situation est préoccupante. 

«C’est très inquiétant! La situation s’est détériorée depuis deux ans. Le monde a peur et veut déménager. On est rendu là. Il faut donner les outils nécessaires à la police afin qu’elle fasse son travail!», demande Giovanni Rapanà. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.