/finance/homepage

Le PIB du Québec en hausse en février

Croissance du PIB en juin

Photo les archives

Le produit intérieur brut (PIB) réel du Québec a augmenté de 0,7 % en février, par rapport au mois précédent, à la suite d’une hausse de 0,8 % en janvier.

• À lire aussi: Le PIB du Québec en hausse en janvier

• À lire aussi: Une croissance de 4,5% pour le PIB réel du Québec

• À lire aussi: Le déficit budgétaire a radicalement fondu au Québec l’an dernier

Au cours du mois de février, le niveau de production des industries de services a crû de 0,9 % après un recul de 0,2 % en janvier, selon les données dévoilées mercredi par l’Institut de la Statistique du Québec (ISQ).

La hausse du PIB provient principalement des services d’hébergement et de restauration (+ 24,8 %), des soins de santé et de l’assistance sociale (+ 1,8 %), des administrations publiques (+ 1,7 %) ainsi que du transport et de l’entreposage (+ 3,0 %). À l’opposé, le commerce de gros s’est replié de 3,7 % en février.

Les grands secteurs producteurs de biens ont pour leur part affiché une stabilité en février, notamment en raison d’une hausse observée dans le secteur de la construction (+ 4,3 %) et des baisses enregistrées dans la fabrication (- 1,8 %) et les services publics (- 3,2 %).

Pour Hélène Bégin, économiste principale chez Desjardins, «la forte croissance économique de février s’avère nettement supérieure aux attentes».

«Même si les allégements des mesures restrictives ont contribué à stimuler l’économie, la vigueur de celle-ci s’appuie également sur la plupart des principales industries. En excluant le secteur de l’hébergement et de la restauration ainsi que celui des arts, spectacles et loisirs, le PIB réel a augmenté de 0,3 % en février. Globalement, la vague Omicron n’a pas causé de soubresauts du PIB réel en début d’année, ce qui permet à l’économie du Québec de démarrer 2022 en force. La province a même pris une longueur d’avance sur le Canada», a analysé Mme Bégin.

Pour les deux premiers mois de l’année, le PIB réel du Québec a augmenté de 4,7 % par rapport aux deux premiers mois de 2021. 

Les principaux secteurs qui ont contribué à cette hausse au cours de cette période sont les services d’hébergement et de restauration (+ 33 %), le commerce de détail (+ 9,4 %), le commerce de gros (+ 8,1 %), la fabrication (+ 6,2 %), ainsi que les services professionnels, scientifiques et techniques (+ 5,4 %).

«Malgré la croissance exceptionnelle du PIB réel au début de 2022, l’économie du Québec ne devrait pas tarder à s’essouffler», prévoit Hélène Bégin. Selon l’économiste, «le premier trimestre sera très vigoureux, mais la remontée en cours des taux d’intérêt au pays devrait bientôt modérer les dépenses des ménages. Les industries liées à la consommation et à l’habitation seront principalement touchées».

Selon les informations publiées par Statistique Canada, le PIB réel canadien aux prix de base a augmenté de 1,1% en février 2022 par rapport au mois précédent.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.