/regional/troisrivieres/mauricie

Les Alouettes poursuivent leur camp d'entrainement malgré la menace de grève

Le camp d'entraînement des Alouettes de Montréal se poursuit à Trois-Rivières, et ce, malgré le rejet par les joueurs de l'entente de principe qui avait mis fin à la grève. 

• À lire aussi: Le camp d'entrainement des Alouettes mis sur pause à Trois-Rivières

• À lire aussi: Les joueurs des Alouettes en grève

C'est un camp très couru des amateurs qui sont nombreux à y assister chaque jour. 

L'un d'entre eux a d'ailleurs fait autographier sa casquette par quelques joueurs. Mais tant pour lui que pour d'autres amateurs, la possibilité qu'une grève soit déclenchée inquiète. 

«Vu de l'extérieur, ce n’est pas une ligue qui peut se permettre un arrêt de travail» estime un amateur de Trois-Rivières. 

Dans les gradins, un autre venu de Blainville est du même avis. 

«La ligue n’a pas les moyens d'avoir un autre problème. Ça fait deux ans que ça ne va pas bien, là il faut que ça marche.»

Bonne nouvelle pour eux, les joueurs semblent effectivement vouloir régler rapidement. 

«On a une entente qu'on continue à pratiquer parce qu'on veut jouer au football», explique le joueur offensif Kristian Matte. «Mais ils sont encore en discussions et on veut que ça se répare le plus vite possible.»  

Plus de 1500 personnes ont rempli les gradins du stade Diablos lundi soir pour un match intra équipe. 

L'organisation ne semble pas regretter pas d'avoir choisi Trois-Rivières pour tenir son camp d'entraînement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.