/news/currentevents

L’ex-combattant de la UFC accusé de meurtre au 2e degré

L’homme qui aurait poignardé un individu qui aurait voulu le braquer à domicile à Laval, mardi, n’aurait finalement pas agi en légitime défense.

• À lire aussi: Un ex-combattant de l’UFC aurait poignardé à mort celui qui le séquestrait

L’ex-combattant en arts martiaux mixtes, Edouardo Larenas est accusé de meurtre au deuxième degré sur un jeune de 17 ans, a confirmé la Sûreté du Québec. Sa conjointe, Gladys Rosana Lopez, est accusée de complicité après les faits.

Au cours de la nuit de lundi à mardi, cinq suspects se seraient introduits dans la demeure d’Edouardo Larenas, vraisemblablement afin de mettre la fin sur un héritage qu’aurait obtenu l’homme. Après plusieurs heures de séquestration, l’ancien combattant aurait réussi à saisir le couteau de l’un des assaillants et à le poignarder.

TVA Nouvelles | Agence QMI

La maison à l’intérieur de laquelle le braquage à domicile a été commis est détenue par une compagnie à numéro qui appartient à l’un des plus importants courtiers immobiliers de Laval. Elle était louée par Icho Larenas et sa conjointe depuis quelques mois.

Originaire de l’Argentine, l’homme de 42 ans avait plaidé coupable en 2000 à une accusation de voies de fait causant des lésions sur un client, alors qu’il était portier au bar Le Dagobert, à Québec.

Larenas, un colosse de 6 pi 3 po et 250 lb, a livré 12 combats professionnels en carrière en arts martiaux mixtes, cumulant une fiche de six victoires et six défaites.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.