/regional/montreal/monteregie

Longueuil: début des consultations publiques pour l’avenir de l’aéroport

ELIZABETH LAPLANTE/TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Pendant les prochains jours, les citoyens de Longueuil sont invités à faire entendre leur voix sur le développement de l’aéroport de Saint-Hubert, qui pourrait accueillir des vols internationaux, selon le souhait de l’organisme le chapeautant.

En 2021, Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil (DASH-L), le gestionnaire des lieux, avait soumis son plan de développement, qui prévoyait notamment la construction d’une nouvelle aérogare et le développement des services aériens vers des «marchés cibles».

CAPTURE D'ÉCRAN TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Plus concrètement, DASH-L souhaite attirer des compagnies aériennes offrant des vols internationaux à bas prix, proposer des destinations canadiennes et devenir un centre de services aériens pour les régions éloignées du Québec.

«Ce sera un changement majeur, c’est pour ça que les gens s’inquiètent et c’est pour ça qu’on veut être sûr que le plan de développement est le bon pour notre région», a expliqué mercredi la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, lors d’un point de presse aux abords de l’aéroport.

Au cours du printemps, son administration avait d’ailleurs mis en place son Office de participation publique dont le premier mandat est d’aborder le développement de l’Aéroport Montréal-Saint-Hubert. La tenue des consultations était une promesse conjointe qu’elle avait faite avec le député fédéral Denis Trudel.

CAPTURE D'ÉCRAN TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

«Le plan de développement que DASH-L a déposé, c’est le point de départ de la consultation. On part de ça et les gens vont venir se positionner là-dessus», a mentionné le représentant de la circonscription de Longueuil-Saint-Hubert.

Être «à l’écoute»

Les deux élus refusent toutefois de se positionner sur le plan de développement, déclarant plutôt que leur rôle est d’être «à l’écoute des citoyens».

«On a organisé ça et on permet que les gens s’expriment, mais ça ne nous appartient plus. On va voir ce qu’il en ressortira», a pondéré M. Trudel.

Bien que le secteur de l’aéronautique relève du fédéral, ils ont bon espoir que le résultat des consultations sera pris en compte, tant par le gouvernement que par DASH-L.

CAPTURE D'ÉCRAN TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

«On a un rapport de force important à la Ville, vu que c’est sur notre territoire. On a des canaux de communication qu’on veut ouverts le plus possible», a souligné Mme Fournier.

Les audiences publiques se tiendront jusqu’à samedi. Le résultat des consultations devrait être connu à l’automne, avec la publication d’un rapport qui sera accompagné de recommandations pour le développement de l’aéroport.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.