/news/society

Ménopause: l’accès aux hormones bio-identiques élargi

Québec a annoncé mercredi avoir facilité l’accès à l’hormonothérapie dans le Régime général d’assurance médicaments pour traiter les symptômes de la ménopause.

L’accès facilité à deux hormones bio-identiques, l’estradiol-17B sous forme de gel topique et de la progestérone micronisée, couvertes par la Régie de l’assurance maladie du Québec, sera en vigueur à compter de jeudi.

L’annonce du ministre de la Santé et des Services sociaux intervient après des problèmes d’accès à l’hormonothérapie, alors que le remboursement de ces deux médicaments obéit à des critères rigides désormais abolis.

Plus de 260 000 femmes ont signé la pétition intitulée «Loto-Méno: Pour l'accès à une hormonothérapie bio-identique» après les enjeux soulevés par le documentaire d’opinion «Loto-Méno» à Radio-Canada.

 Écoutez l'entrevue de Véronique Cloutier au micro de Geneviève Pettersen sur QUB radio: 

«C’est une étape importante que nous franchissons au bénéfice de la santé et de la qualité de vie des Québécoises», a indiqué par communiqué Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

«Nous avons bien entendu et écouté les préoccupations soulevées par les femmes à l’égard de la prise en charge des symptômes de la ménopause, notamment en ce qui a trait à un accès amélioré à l’hormonothérapie. Je salue d’ailleurs leur grande mobilisation», a ajouté M. Dubé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.