/news/world/guerre-en-ukraine

Poutine rencontre pour la première fois des soldats russes blessés en Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a rendu visite mercredi pour la première fois à des soldats russes blessés en Ukraine, trois mois après le début de l'offensive contre son voisin, les qualifiant de «héros».

• À lire aussi: EN DIRECT | 91e journée de guerre en Ukraine

• À lire aussi: Les combats se rapprochent de Severodonetsk

«Ces personnes qui risquent leur santé, leur vie pour la population et les enfants du Donbass (est de l'Ukraine, NDLR), pour le bien de la Russie, tous sont des héros», a-t-il dit après cette visite lors d'une réunion avec des responsables gouvernementaux.

  Un peu plus tôt, selon des images diffusées à la télévision russe, M. Poutine, vêtu d'une blouse blanche, a échangé avec plusieurs militaires, s'intéressant à leurs villes d'origine et leur situation familiale. Les militaires se tenaient debout près de leurs lits et leurs blessures n'étaient pas apparentes.

S'adressant à un soldat en pyjama rayé bleu et blanc, le président a dit que son fils de neuf mois «sera fier de papa». Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou était également présent.

AFP

La Russie ne communique que très peu sur le bilan humain du conflit en Ukraine. Les derniers chiffres ont été publiés le 25 mars, et à l'époque, l'armée russe avait admis 1 351 militaires tués et 3 825 blessés.

Le porte-parole du président avait précédemment indiqué que cette rencontre avec des soldats, alors que l'offensive en Ukraine entre dans son quatrième mois, ne signale pas «une nouvelle étape».

«Son emploi du temps lui permet simplement d'y aller en personne», a dit Dmitri Peskov.

AFP

La Russie affirme que son offensive contre l'Ukraine, lancée le 24 février, vise à protéger les populations russophones d'un génocide et à «dénazifier» le pays.

Les autorités assurent aussi qu'elle se passe comme prévu, même si face à la résistance ukrainienne acharnée, Moscou a renoncé fin mars à son offensive sur Kiev et concentré ses opérations dans l'Est.

AFP

Malgré de féroces combats depuis trois mois, l'armée russe n'avance que très difficilement, laissant présager un long conflit d'usure.

Le ministre russe de la Défense et le secrétaire du puissant Conseil de sécurité de Russie ont tous deux laissé entendre mardi que Moscou allait devoir combattre longtemps en Ukraine pour atteindre les objectifs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.