/news/world

Qui sont les victimes de la tuerie d'Uvalde?

Un petit garçon qui adorait danser, une fillette «plus heureuse que nous tous»: voici certaines des victimes à la vie fauchée par les balles d'un tireur mardi dans une école primaire du Texas.

• À lire aussi: Toutes les victimes de la tuerie d’Uvalde étaient dans la même classe

• À lire aussi: Le cauchemar chronique des États-Unis

• À lire aussi: Tuerie au Texas: la journée du tireur retracée

Amerie Jo Garza, la grande soeur                  

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

Amerie Jo Garza, une fillette au sourire lumineux, venait de fêter son dixième anniversaire, mi-mai.

Durant de longues heures mardi, son père Angel Garza était sans nouvelles de sa fille.

«Je ne demande pas grand-chose et je ne poste quasiment rien ici, mais cela fait sept heures et je n'ai toujours pas de nouvelles de ma chérie», écrit-il dans un message sur Facebook, avec une photo de lui enlaçant sa fille assise sur ses genoux avec une robe rose.

Quelques heures plus tard, nouvelle publication Facebook.

«Merci à tous pour vos prières et pour m'avoir aidé à trouver mon bébé», publie-t-il. «Ma chérie vole désormais avec les anges.»

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

«Je t'aime Amerie Jo», écrit-il. «Veille sur ton petit frère pour moi.»

Ellie Garcia, «un trésor»                  

«Notre Ellie était un trésor», raconte sur Facebook son père Steven Garcia. «Elle était la plus heureuse de nous tous.»

«J'allais faire le DJ à son anniversaire comme elle me le réclamait!!!», assure-t-il dans une publication. «Maman et papa t'aimons, ne l'oublie jamais, et s'il te plaît, essaye de rester à nos côtés», écrit-il encore.

Sa mère Jennifer Lugo a elle aussi publié de nombreux clichés de sa fille sur les réseaux sociaux. «J'ai le coeur brisé», écrit-elle, à côté d'une photo d'Ellie, un noeud blanc dans les cheveux, un grand sourire aux lèvres à sa première communion l'an dernier. «Tu me manques mon bébé!!!!», confie-t-elle.

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

Eva Mireles, l'enseignante                  

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

Eva Mireles, la quarantaine, est l'une des deux enseignantes tuées mardi par un tireur de 18 ans. Dans le monde de l'enseignement depuis 17 ans, elle adorait «courir, faire de la randonnée», selon sa courte biographie publiée sur le site de son école primaire.

«Et vous me verrez peut-être bientôt faire du vélo!!», affirmait-elle.

Eva Mireles était mariée, elle avait une fille et trois animaux de compagnie.

Xavier Lopez, le danseur                  

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

Xavier Lopez, 10 ans, «adorait danser», confiait mardi soir son oncle Benito Martinez à Fox News.

«Imaginez! Il dansait même plein de sueur, il s'en fichait», assurait-il à propos du petit garçon à la tignasse foncée.

«Dimanche dernier, il était à l'anniversaire de ma fille», racontait-il encore. «Et il dansait.»

Uziyah Garcia, le fan de jeux vidéo                 

CAPTURE D'ÉCRAN/CNN

Uziyah Garcia, 8 ans, fait partie des victimes selon ce qu’ont confié ses proches à CNN.

«Il était si plein de vie. Il adorait les jeux vidéo et tout ce qui avait des roues», a raconté son oncle Mitch Renfro.

«C’était le plus gentil des petits garçons que je n’ai jamais connus. Et je ne dis pas ça parce que c’était mon petit-fils», a confié son grand-père, Manny Renfro.

Jose Flores Jr, le joueur de baseball              

CAPTURE D'ÉCRAN/CNN

Un grand frère énergique, qui adorait le baseball et les jeux vidéo. 

C’est ainsi que Jose Flores Sr a décrit son fils de 10 ans, mort sous les balles d’un tueur dans son école primaire d’Uvalde.

Jackie Cazares et Annabelle Rodriguez, les cousines            

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

Jackie Cazares et Annabelle Rodriguez, toutes deux 10 ans, ont été tuée dans la même classe.

Alithia Ramirez, l’artiste            

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

Alithia Ramirez, 10 ans, adorait dessiner et voulait être artiste, a raconté son père, Ryan Ramirez, à KSAT.

Elle avait même soumis un «Doodle» lors d’un concours organisé par Google.

«Nous nous tenons ensemble. C’est ce que ma fille aurait voulu, que nous soyons forts.»

Eliahana Cruz Torres           

Eliahana Cruz Torres, 10 ans, ne voulait pas aller à l’école mardi selon ce que son grand-père a indiqué à Fox News.

Mais avec la remise de diplôme de fin d’année, sa présence était requise.

Son sort a longtemps été incertain, mais sa famille a confirmé sa mort mardi soir.

Rojelio Torres, «qui aimait aider les autres»           

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

La tante de Rojelio Torres, 10 ans, a confirmé le décès du jeune Rojelio.

«Notre famille a attendu près de 12 heures après la fusillade avant d’apprendre que mon neveu, Rojelio Torres, avait été tué dans cette tragédie», a fait savoir sa tante, Precious Perez.

«Rojer était un petit garçon intelligent, qui travaillait fort et aimait aider les autres. Nous ne l’oublierons jamais.»

Lexi Rubio, la première de classe       

CAPTURE D'ÉCRAN/CNN

Felix et Kimberly Rubio venaient de fêter la réussite à l’école de leur fille Lexi lorsqu’elle a été tuée.

La fillette de 10 ans avait en effet reçu que des «A» lors de son année scolaire et avait également reçu une médaille de bonne citoyenne.

Sa mère a partagé un message sur Facebook où elle lui rend hommage.

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

«Elle était une gentille petite fille qui aimait la vie. Elle allait jouer dans l’équipe étoile de son club de balle molle et avait un futur qui s’annonçait radieux, que ce soit à l’école ou dans le sport. Notre bébé nous manque», a-t-elle écrit.

Irma Garcia, l’autre enseignante      

CAPTURE D'ÉCRAN

Irma Garcia enseignait à la classe de 4e année visée par le tireur.

Dans son descriptif de la commission scolaire, elle indiquait qu’elle enseignait avec Eva Mireles, qui a également été tuée mardi.

«Je suis mariée depuis 24 ans et j’ai quatre enfants (...) J’adore faire du BBQ avec mon conjoint, écouter de la musique et naviguer dans la région de Concan», écrivait-elle.

Tess Marie Mata, la petite sœur chérie     

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

La grande sœur de Tess, Faith, lui a rendu un vibrant hommage sur sa page Facebook ce mercredi.

«Ma toute petite sœur. Je ne pensais jamais devoir écrire ces mots un jour. Je ne sais pas comment exprimer ma tristesse, ma confusion et ma colère», a-t-elle écrit.

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

«Je suis triste parce qu’on ne pourra plus se dire à quelle point on tient l’une à l’autre. Je suis perturbée parce que je me demande comment une telle chose a pu arriver à ma si douce petite sœur. Et je suis en colère qu’un lâche t’aie enlever à nous.»

Jaliah Nicole Silguero et Jayce Carmelo Luevanos, les cousins   

Jaliah et Jayce, 10 ans tous les deux, font partie des victimes de cette tuerie.

La mère de Jaliah, Veronica Luevanos, a indiqué à Univision que sa fille ne voulait pas aller à l’école mardi, comme si «elle sentait que quelque chose allait se passer».

Son neveu, Jayce, est aussi décédé.

«Ils étaient si gentils, toujours un sourire au visage», a fait savoir un cousin à ABC News dans un communiqué. «Je ne peux pas croire que cela soit arrivé à nos petits anges.»

Nevaeh Bravo    

CAPTURE D'ÉCRAN/TWITTER

«Ma belle Nevaeh est l’une des nombreuses victimes de la tragédie d’aujourd’hui. Repose en paix chère enfant. Tu ne méritais pas ça», a écrit sa cousine sur Twitter.

Makenna Elrod     

«Nous vivons dans un bien triste monde», a indiqué le père de la fillette de 10 ans, Brandon Elrod, à KTRK.

Maite Yuleana Rodriguez    

CAPTURE D'ÉCRAN/TWITTER

La fillette de 10 ans avait elle aussi été récompensé pour son bon travail tout au long de l’année scolaire quand elle a été abattu dans sa salle de classe.

Miranda Mathis   

CAPTURE D'ÉCRAN/FACEBOOK

La mort de Miranda Mathis, 11 ans, a été confirmée par une de ses cousines sur les réseaux sociaux.

Deanna Miller avait partagé plusieurs appels à l’aide mardi alors que la famille était à la recherche de la fillette.

«Ma chère petite cousine, nous t’aimons si fort. Je suis désolée qu’une telle chose te soit arrivée. S’il vous plait, priez pour notre famille», a-t-elle écrit sur Facebook.

Layla Salazar

CAPTURE D'ÉCRAN/CNN

Layla Salazar, 11 ans, fait partie des victimes de cette tragédie.

Grande sportive dans l’âme, elle avait encore gagné une course le mois dernier au stade de son école.

«Elle adorait courir. Comme tous les enfants de son âge, elle aimait réaliser des petites danses sur TikTok», a raconté son père Vincent Salazar III à CNN.

«Elle était un petit peu garçon manqué. Elle grimpait aux arbres, sautait partout», a ajouté sa mère Melinda Alejandro.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.